Les plus beaux phares à voir ou à visiter

Même s’ils ne sont plus gardés comme autrefois, les phares continuent de nous faire rêver et voyager. La Normandie en possède quelques beaux spécimens. On vous invite à pénétrer dans ces lieux qui ont une âme et nous offrent des vues époustouflantes.

Ils se visitent

Le phare de Gatteville

Ce phare est situé à terre, à 2 km du ravissant port de Barfleur, l’un des Plus beaux villages de France. Du haut de ses 75 m, le phare de Gatteville est le 2ème plus grand phare de France et d’Europe. 365 marches, comme autant de jours, et 52 fenêtres, comme autant de semaines dans l’année. Pour la petite histoire, la construction de ce "cierge de pierre" aura nécessité 11 000 blocs de granit. Quel panorama arrivé tout en haut ! La vue à 360° sur le Val de Saire, le bocage du Nord-Cotentin et les côtes du Calvados, vaut le détour.

Visite payante.

Ouverture : plusieurs mois de l’année.

 

Le phare de Ouistreham

Un peu plus modeste avec ses 171 marches, le phare de Ouistreham est aussi un bel exemple d’architecture maritime, avec son rouge flamboyant. Il offre une vue imprenable sur Ouistreham Riva-Bella. Camille a apprécié « la vue magnifique sur toute la Côte de nacre et la Pointe du siège ». La visite est soit libre, soit commentée, selon vos envies.

Visite payante.
Ouverture : uniquement en juillet et août.

 

Le phare de Fatouville Grestain

Quand on visite le phare de Fatouville, on est bien sûr saisi par la vue, unique, sur le Marais Vernier, l’Estuaire de la Seine et le Pont de Normandie. Anne et Jean-François Durand, les chanceux propriétaires, vous parleront, avec une passion intacte, de ce lieu magique resté dans la famille. Si vous tombez sous le charme de ce phare « posé » là, au beau milieu de la campagne, ou si l’ascension des 192 marches vous a épuisé(e), vous pouvez même loger sur place !

Visite gratuite

Ouverture : d’avril à octobre, sur réservation.

 

L'info en plus
L’entrée n’est pas chère. Prévoyez de la monnaie.
En cas de vent fort ou d'orage, les phares peuvent être fermés aux visiteurs.

 

Photogéniques

Ils ne se visitent pas mais on les admire

Focus sur le phare de Goury

Si vous êtes du côté du Cap de la Hague, ne manquez pas le minuscule port de Goury et son phare. La pointe de la Hague est longée par le Raz Blanchard, l'un des plus forts courants de marée du monde. On lui doit une mer très agitée lors des fortes tempêtes d'hiver. Les émotions, ça creuse ! Si vous aimez l’inventivité dans votre assiette, vous serez servi à la Malle aux épices. Allez-y les yeux fermés ! Un peu plus loin, faites un saut au Nez de Jobourg. C’est le second site le plus visité de la Manche après le Mont-Saint-Michel.