Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site internet, vous acceptez l’utilisation de cookies notamment pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêt, vous proposer des services de partage et optimiser les fonctionnalités du site internet. Cliquez ici pour en savoir plus sur la protection de votre vie privée et paramétrer les traceurs.

Le site officiel du tourisme en normandie

 

Ile de Tatihou / Saint-Vaast-La-Hougue

Immense jardin littoral, le val de Saire est un territoire vivant où terre et mer jouent sans cesse à cache-cache. En juillet 2008, les tours de Tatihou et de La Hougue, oeuvres de Vauban, ont été inscrites au patrimoine mondial de l'UNESCO. 

Lever-soleil-Tatihou-3-(c)-Arnaud-SIMON.jpg

Cet environnement original est une véritable invitation à se laisser surprendre. Petit bout de terre où se mêlent un patrimoine culturel exceptionnel et une nature préservée, Tatihou tient son joli nom des Vikings qui peuplèrent la Normandie. Port de départ des troupes de Guillaume Le Conquérant avant la conquête de l'Angleterre, Saint-Vaast est entré dans l'histoire lors de la bataille de La Hougue en 1692.
La petite île de Tatihou, véritable paradis ornithologique, se transforme en presqu'île à marée basse, toujours accessible en véhicule amphibie. Adorable et charmante, elle est dominée par la tour Vauban et ses fortifications. Murs en granit et toits en schiste des habitations se fondent en harmonie dans les couleurs du littoral, de ses dunes et de ces rochers lacérés par les embruns. Sur le continent, les randonneurs peuvent trouver des dizaines de kilomètres incomparables entre les chemins qui serpentent dans le bocage et l'incontournable sentier des douaniers qui s'étend de Saint-Vaast à l'anse de Brick. Rendez-vous très apprécié des plaisanciers, le site accueille de nombreuses régates.

Se rendre sur l'île Tatihou

Pour rejoindre l’île, montez à bord du bateau amphibie ! A marée basse, il évolue à travers les parcs à huîtres. A marée haute, il relie les jetées de Tatihou et de Saint-Vaast, en quelques minutes seulement. Autre solution : rejoindre l’île à pied à marée basse.

À voir, à faire

A Saint-Vaast La Hougue

> Le fort de La Hougue : Construit en 1694 par un proche de Vauban après que l'amiral Tourville fut défait face à la flotte anglo-hollandaise, le bâtiment impose fièrement sa silhouette (propriété militaire, il ne peut se visiter).  On peut y observer  aisément fous de Bassan et autres grands cormorans...

A Tatihou

> Le musée maritime abrite des collections archéologiques sur les épaves de la flotte royale coulée lors de la bataille de La Hougue en 1692. Il présente également des collections ethnographiques et  les clefs pour comprendre l'île, les secrets de sa formation comme ceux de sa faune et de sa flore.

> Les jardins : les coups de vents du large sont une agression permanente pour la flore endémique de Tatihou. Aussi, l'idée est venue de les protéger entre digues et murets. Baladez-vous dans le grand jardin maritime, le jardin des découvertes et le jardin d'acclimatation.

> Tour Vauban : large de 20 m de diamètre, elle culmine à 21 mètres de haut et offre une vue magnifique sur l'île et le littoral.

Manifestations :

> Août : « Traversées Tatihou »,  festival international de musique du large

> Juillet : Festival du livre de mer et d'aventure

Aux alentours


>
Barfleur : classé parmi les Plus beaux villages de France, on y déguste de délicieux fruits de mer, dont la fameuse moule de Barfleur.

> Le phare de Gatteville : 365 marches pour gravir le deuxième plus grand Phare d'Europe avec ses 74,85 mètres... et au sommet un panorama à 360° sur une étendue d'une trentaine de kilomètres

> La Hague et le Nez de Jobourg

> Saint-Mère-Eglise

> Barneville-Carteret

> Cherbourg