Sur les plages et les sites forts du D-Day...

La Normandie est connue pour ses paysages, mais aussi pour ses plages marquées par l’histoire. C’est sur les célèbres Plages du Débarquement, que nous décidons de vous amener aujourd’hui…

Se replonger dans l’histoire sur les Plages de Normandie

Sword Beach, Juno Beach, Gold Beach, Omaha Beach et Utah Beach… Cinq noms gravés dans la mémoire que nous avons voulu découvrir. Ces cinq plages, marquées par la Seconde Guerre mondiale nous ont beaucoup émus. Il est difficile de se rendre sur ces plages et d’imaginer les combats. Mais c’est un travail de mémoire et un hommage que nous avons voulu rendre. 
Le 6 juin 1944, l’Histoire s’écrit, c’est la fin de la Seconde Guerre mondiale. 155 000 hommes venant de quinze pays différents, 5 000 navires et 10 000 avions viennent libérer la France, des armées allemandes. Des hommes qui ont bravé le danger, pour foncer sur ces plages et combattre.
C'est un travail de mémoire que nous avons voulu rendre

La Pointe du Hoc, la plage d’Omaha Beach et son Cimetière Américain

Beaucoup d’émotions nous ont submergés lors de la visite du Cimetière américain, à Omaha Beach. 70 hectares et 9387 pierres tombales blanches en forme de croix, habitent les lieux… Pendant la visite, nous avons parcouru les allées en essayant de lire le nom de chaque soldat. On imagine alors la vie que chacun pouvait mener en fonction du pays ou de la région d’origine. Face au cimetière, nous avons une vue incroyable sur la Plage d’Omaha.

Informations pratiques :

La visite et le stationnement sont gratuits.
Cimetière Américain de Normandie – Omaha Beach – 14710 COLLEVILLE-SUR-MER

Omaha Beach et la Pointe du Hoc

Quand nous arrivons sur Omaha Beach, notre gorge est nouée. C’est sur cette deuxième plage que les américains ont débarqué. Lorsque les alliés sont arrivés, tout ne s’est pas déroulé comme prévu. Les ennemis étaient encore intacts, sur leurs positions. La mer étant basse, les alliés ont été obligés de courir sur 500 mètres avant de pouvoir se mettre à l’abri. Au début de la journée 58 chars s’élancent, mais à la fin il n’en reste plus que trois…

Pour finir Omaha Beach, rendez-vous à la Pointe du Hoc. Cette falaise et ce site naturel surplombant la Manche, dévoilent par endroits, des ruines de bunkers allemands… Durant la Seconde Guerre mondiale, ce lieu cachait l’artillerie lourde de l’armée allemande. De nombreux hommes y ont péri. Aujourd’hui, la nature a repris ses droits et vous pourrez vous balader dans un cadre magnifique.

Informations pratiques :

Le site est en accès libre tous les jours.
Le poste d’observation est ouvert, à des horaires différents :
Du 1 er janvier au 31 mars et du 1er novembre au 31 décembre : 10 h – 16h15
Du 1er avril au 31 octobre : 9 h30 – 17h30

La Pointe du Hoc – 14450 Cricqueville-en-Bessin

Ces sites naturels dévoilent par endroits des ruines de bunkers allemands

Juno Beach, le centre Juno et le Mémorial de Caen

C’est à Juno Beach qu’arrivèrent les canadiens et les britanniques.  C’est aussi sur cette plage, qu’est installé le Centre Juno. Arrivés sur place, les drapeaux des pays alliés flottent au loin devant un bâtiment dédié principalement aux canadiens. Pour la petite anecdote, l’architecture du bâtiment rappelle celle de l’Ordre du Canada et la forme de la feuille d’érable, symbole canadien.

Informations pratiques :

Le musée est ouvert de février à décembre.Il faut compter 7 € l’entrée adulte.

Voie des Français Libres, 14470 Courseulles-sur-Mer
Centre Juno

Le Mémorial de Caen

Le Mémorial de Caen est un lieu incontournable pour votre visite en Normandie. Pas très loin de la plage de Juno Beach, ce musée raconte l’Histoire de 1914 à 1989 et la visite est instructive et ludique. C’est l’un des musées préférés des Français.

Informations pratiques :

Il faut compter 19€80 l’entrée.
Pour les familles, des formules sont proposées.
Des circuits découverte sont proposés pour découvrir divers sites normands.
Esplanade Général Eisenhower – CS 55026 -14 050 Caen

Utah Beach et le Musée du Débarquement

Utah Beach, quant à elle renferme le célèbre Musée du Débarquement, qui  surplombe la plage. Nous sommes arrivés devant un bâtiment épuré, situé près d’un hangar à avions de chasse. La visite est surprenante, nous avons revécu le 6 juin 1944, à travers dix phases. C’est pantois que l’on est restés, face à la grandeur du bombardier B26. D’ailleurs, c’est l’un des 3 derniers bombardiers américains au monde. Nous vous conseillons de venir tôt, pour éviter la foule.

Informations pratiques :

Comptez 8 € l’entrée adulte et 5€90 pour enfants et étudiants.
Place du 6 Juin 14117 Arromanches
Musée du Débarquement
La visite est surprenante

Sainte-Mère-Eglise et l’Airborne Museum

A Sainte-Mère-Eglise, nous avons visité le Airborne Museum. Ce musée est axé sur les faits historiques, ayant eu lieu la nuit du 5 au 6 juin 1944. A l’époque, les parachutistes américains ont atterri dans ce petit village, afin de soutenir les soldats au sol et libérer la ville de Sainte-Mère-Eglise. Le musée regroupe des équipements et véhicules uniques, comme le planeur WACO ou l’avion C-47. Pour les passionnés d’aéronautique, vous êtes au bon endroit !

Sainte-Mère-Eglise

Nous avons appris que le village était célèbre, grâce à un certain John Steele. Ce parachutiste américain a atterri sur le toit de l’Eglise, après avoir été touché au pied. Pour sauver sa peau, il a fait le mort, mais a été fait prisonnier par les allemands. C’est trois jours après qu’il a pu s’enfuir et rejoindre les forces alliées. Aujourd’hui, un mannequin représentant ce soldat est toujours sur le clocher de l’église.

Informations pratiques :

Le musée est ouvert tous les jours.
L’entrée coûte 8 € 50 pour les adultes et 5€ par enfant.
14 rue Eisenhower – 50480 Sainte-Mère-Eglise

Airborne Museum

Sword Beach, le Musée Le Grand Bunker et la Batterie de Merville

La plage Sword Beach regroupe deux musées. Le premier, le Musée Le Grand Bunker, vous entraînera dans une visite très particulière… Vous visiterez un ancien bunker, restauré en musée. Vous passerez à travers six salles, pour reconstruire l’atmosphère et les différents postes occupés dans un bunker.

 

Informations pratiques :

Pour une entrée adulte, il faut compter 7 € et 5 € pour les enfants.Le musée est ouvert tous les jours.
Avenue du 6 juin 14150 Ouistreham
Musée Le Grand Bunker

Bataille de normandie expérience 90 (c) Batterie de Merville.jpg

La batterie de Merville

A Sword Beach, nous en avons profité pour visiter la Batterie de Merville, un musée très enrichissant, mais déconseillé aux enfants et personnes sensibles. Ce musée était en 1944 un lieu stratégique pour les forces allemandes, avec des canons d’une portée de 20 km. C’était la première cible des britanniques et français débarqués sur Sword Beach. Dans une casemate, une animation sonore vous renvoie au 6 juin 1944. Sons, lumières, bruits et odeurs de bombardements… Tout est reconstitué, pour vous faire croire que vous êtes retournés 73 ans en arrière... Stupéfiant !

Informations pratiques :

 

L’entrée est à 6 € 50 et 3 €50 pour les enfants de 6 à 14 ans. Bon à savoir : l’entrée pour le troisième enfant est gratuite.
Place du 9ème Bataillon 14810 MERVILLE-FRANCEVILLE

Gold Beach et le port artificiel d'Arromanches

A Gold Beach, nous avons fait halte au Port Artificiel d’Arromanches, aussi appelé Port Malburry. Son nom anglais lui vient de son constructeur : Winston Churchill. C’est sur ce port que débarquaient les hommes et les navires alliés. La vue sur les vestiges nous a impressionnés. On peut vraiment imaginer à quoi cela pouvait ressembler en 1944.


La vue sur les vestiges nous a impressionnés
Cet article a été rédigé par des blogueurs. Suivez leurs aventures en terre normande sur le blog les-escapades.fr