Mon coup de cœur pour Granville

J’aime les côtes escarpées, les rochers ancrés dans la mer, les plages de sable à perte de vue… Quand j’ai découvert Granville il y a quelques années, je suis « tombée en amour », comme diraient les Québécois. Je me suis attachée à ses paysages, autant qu’à ses habitants.

Longer la côte jusqu’à Granville

C’était le printemps. Une amie originaire de la Manche s’était proposée de me faire découvrir son eldorado à elle. Premier arrêt dans le Cotentin, à Barneville Carteret, une jolie petite station balnéaire familiale. Je me souviens qu’on a pris un verre sur la terrasse surélevée d’un bar de plage. J’aurais pu rester là des heures, à admirer ces petites cabanes bleues et blanches, et observer les enfants jouer dans le sable. Ma découverte de la Manche s’annonçait bien ! A la sortie de Barneville, Corinne m'a fait découvrir le massif dunaire d’Hatainville. Il s’élève à 80 mètres au-dessus de la mer. Waouh ! Ce lieu est impressionnant.
Le massif dunaire d’Hatainville s’élève à 80 mètres au-dessus de la mer

C’est le genre d’endroit, préservé, sans construction à des kilomètres à la ronde, qui vous fait prendre conscience de la beauté de notre planète, et de sa fragilité aussi. A part les dunes de Biville, plus au Nord de la Manche, je n’avais jamais vu ce type de paysage. En descendant vers Granville, on a marqué une pause à Port-bail, une commune pittoresque, tout en pierres, et à Blainville-sur-Mer, et ses parcs à huîtres.

 

Les remparts de la cité corsaire

Je ne savais pas à quoi m’attendre en découvrant Granville. Je n’avais jamais lu d’article ou vu de reportage à la télé. C’est difficile d’expliquer pourquoi, mais d’emblée, je me suis sentie bien dans cette ville du littoral normand. Un coup de foudre pour la havraise que je suis, n’ayons pas peur des mots ! L’architecture, la plage au cœur de la ville, la vieille ville et ses remparts, le casino art déco, la vue sur les îles Chausey… Ces décors me parlent. J’ai trouvé qu’il y avait une petite ressemblance avec Saint-Malo, de l’autre côté de la Baie du Mont-Saint-Michel. Le Mont qui, on ne le répètera jamais assez, est bel et bien en Normandie !
A l’image de Saint-Malo, Granville fut autrefois une cité corsaire. La balade le long des remparts, dans la Haute-ville, est vraiment chouette. On y trouve beaucoup d’ateliers d’artistes et de galeries, notamment Rue des Juifs. Granville est une ville à taille humaine (14 000 habitants au dernier recensement) mais elle est très étendue. Aux beaux jours, les vacanciers et les propriétaires de villas viennent « grossir les rangs ». Le marché du samedi est très animé. On y trouve notamment des vêtements de seconde main. C'est peut-être un détail pour vous, mais je suis une fan de fripes !
L’architecture, la plage au cœur de la ville, la vieille ville et ses remparts, le casino art déco, la vue sur les îles Chausey… Ces décors me parlent.

Une ambiance chaleureuse

Granville ferme la Baie du Mont-Saint-Michel, mais les granvillais eux sont très ouverts. Dans les cafés et les pubs, on croise toutes les générations. Le contact s’établit facilement. J’ai fait de belles rencontres à Granville et je me suis même fait quelques amis. Je trouve que les gens ne se prennent pas trop au sérieux. Ça se ressent notamment au moment du Carnaval de Granville. Le plus grand Carnaval de l’Ouest est une institution où l'humour et la satire sont rois.
Granville ferme la Baie du Mont-Saint-Michel, mais les granvillais eux sont très ouverts
Les Granvillais semblent prendre la vie comme elle vient, avec un certain recul et le sourire. Eh puis, le fait d’habiter en bord de mer façonne aussi sur les caractères. A Granville, on croise souvent des anglais, d'où une certaine ouverture à l'autre. Je me souviens d’une conversation avec des marins de Jersey. J’ai appris un tas de choses. Ils m’ont fait voyager tout en restant à quai. J’ai un regret : je n’ai pas encore embarqué pour les iles Chausey. Pourtant je suis retournée de nombreuses fois à Granville, mais le timing n’était jamais le bon. Cette année, c’est sûr, je ferai la traversée !

Mes bonnes adresses

  • Pour une envie de sucré ou un brunch à Granville, je vous conseille Dame Gourmande. A déguster sur place ou à emporter. Les prix sont très raisonnables et les desserts : une tuerie !
  • Pour dénicher le vêtement ou le bijou que personne n’aura, il n’y a pas loin à aller. Le Numéro 4, dépôt-vente grandes marques et luxe, est juste à côté de Dame gourmande. Côté budget, il y en a pour toutes les bourses.
  • Où prendre un verre à Granville ? La Rafale, pour un verre dans une rue piétonne de la Haute-ville. Des concerts y sont régulièrement programmés. On a pu y croiser Philippe Catherine et Julie Depardieu ! Au sous-sol du bar, se cache une cave à bières. Vous y trouverez notamment des bières locales et régionales.
  • Où manger une pizza à Granville ? Le P’tit Fourbi. Du fait maison, une ambiance sympa et détendue. A déguster sur place ou à emporter.
  • Pour manger des moules, face à la mer : on prend la voiture, direction Blainville-sur-mer (45/50 mn de Granville). La Cale est un lieu à part, décalé, les pieds dans l’eau. On y mange de bonnes moules / frites quand c’est la saison, des saucisses cuites au feu de bois ou du gigot d’agneau.