Histoire

Les grandes dates :

Av. J-C

> Populations celtiques

Epoque Romaine

> 280 : Réforme administrative de Dioclétien, créant un territoire proche de la Normandie actuelle.

Domination Franque

> 709 : Royaume de l´Ouest échoit à Clotaire, fils de Clovis

Invasions Normandes

> 820 : Première incursion normande sur les côtes de la Manche.

> 911 : Rollon, premier duc de Normandie. Par le traité de St Clair sur Epte il obtient un espace compris entre les vallées de Bresle de l´Epte l´Avre qui s'agrandira à la Normandie moyenne (924) puis à la Normandie occidentale.

Focus sur...

Préhistoire et Antiquité

Les premières traces de présence humaine en Normandie (qui n’existe pas encore) remontent à la Préhistoire. Les plus anciens monuments de Normandie datent du Néolithique, ce sont principalement des sépultures. La période préhistorique se termine en Normandie aux alentours de 2300 avant notre ère, avec le passage à l’âge de fer.

Avant la conquête romaine

De nombreux vestiges de l’époque celtique sont visibles en Normandie, notamment des objets au musée de Louviers. Entre le VIème et le IIIème siècle avant notre ère s’installe en Normandie le peuple celte des Belges. Grâce aux écrits de Jules César dans La Guerre des Gaules, il nous est possible de connaître les neuf tribus installées dans la région. La division, notamment politique, de ces tribus profite aux légions romaines qui occupent la Gaule à partir de 51 avant notre ère.

La civilisation romaine en Normandie

Pendant la période gallo-romaine, les premières villes se construisent en Normandie : Rotomagus (future Rouen), Augustodurum (Bayeux), Juliabona (Lillebonne), ou encore Legedia (Avranches), les voies romaines deviennent des axes de communication importants qui relient les villes importantes et secondaires entre elles, le patrimoine architectural est très riche : villas, thermes et théâtres.

> Musée et site archéologique de Vieux-la-Romaine

La chute de l’empire romain est marquée par les invasions barbares. Les Francs de Clovis occupent toute la partie nord de la Gaule et contrôlent la région qui deviendra l’actuelle Normandie.

Focus sur... Le Moyen-Age

La Normandie se christianise très tôt, Rouen est l’une des premières villes de France à avoir un évêque. Les cathédrales et les églises se construisent, et à partir du milieu du VIIème siècle, les abbayes sont érigées, en particulier en vallée de Seine, et le Mont-Saint-Michel au début du VIIIème siècle.

Invasions vikings et création du Duché de Normandie

Les invasions vikings débutent en Gaule à partir de la fin du VIIIème siècle. Mais c’est en 841 que l’incursion en Normandie se fait la plus importante. Rouen est mise à sac, l’Abbaye de Jumièges est pillée. S’en suivent de nombreux raids en vallée de Seine, les Vikings atteignent même Paris en 845. Le roi de France ne pouvant arrêter ces hommes du Nord, il signe le traité de Saint-Clair-sur-Epte en 911 avec Rollon, chef viking, et lui remet le comté de Rouen. Progressivement, son territoire s’agrandit pour recouvrir en 933 les limites de l’actuelle Normandie, littéralement « Pays des Hommes du Nord ».

Guillaume Le Conquérant, duc de Normandie

Guillaume Le Conquérant, fils illégitime du Duc de Normandie, naît à Falaise. Il gagne sa première bataille à 19 ans et s'impose comme le chef indiscutable des Normands. Son plus grand fait d'armes est la conquête de l'Angleterre, et la Bataille d'Hastings en 1066, relatée sur la Tapisserie de Bayeux. Il meurt en 1087, laissant un Duché de Normandie prospère. Le commerce est important, notamement avec l'Angleterre, et de nombreux édifices religieux et châteaux forts sont érigés.

Les héritiers de Guillaume sont divisés et les attaques du roi de France se multiplient.

En 1204, le Duché de Normandie est rattaché à la couronne de France.

Le Duché devient français

La Normandie conserve son statut de Duché au sein du Royaume de France et certains de ses privilèges : les marchands de Rouen obtiennent le monopole de la navigation sur la Seine, l'Echiquier et la cour judiciaire de Normandie restent en place.

La Guerre de Cent Ans

La Guerre de Cent Ans éclate en 1337 et la Normandie devient un enjeu, du fait de son passé très lié à l'Angleterre.

De nombreuses batailles eurent lieu sur le sol normand, mais l'épisode le plus marquant de la Guerre de Cent Ans est certainement le procès de Jeanne d'Arc, à Rouen, où elle fut brûlée vive.

Le roi d'Angleterre, soutenu par les élites normandes, occupe le Duché. Mais, lorsque les impôts qu'il exigent deviennent trop élevés, le peuple normand s'insurge et se rallie au roi de France. À l'été 1450, les anglais quittent définitivement la Normandie.

Le Duché Indépendant

Du Xe au XIIe siècle la Normandie devient un duché quasiment indépendant du royaume de France.

> 933 : Sous Guillaume Longue-Epée, le Duché prend sa forme définitive

> 1027 : Naissance à Falaise de Guillaume; Le Futur Conquérant.

> 1066 : Bataille de Hastings. Conquête de l'Angleterre. Guillaume devient Roi d'Angleterre.

> 1087 : Mort de Guillaume Le Conquérant.

> 1087-1135 : Les héritiers de Guillaume sont divisés.

> 1135 : Henri 1er Beauclerc restaure l'autorité ducale.

> 1204 : La Normandie est réunie à la Couronne de France.

 

La Bataille d'Hastings oppose le dernier roi anglo-saxon d'Angleterre, Harold II, au duc Guillaume de Normandie.

Le Duché Français

> 1315 : La Charte aux Normands restera jusqu'à la révolution le symbole de l'individualité du pays.

> 1417-1450 : La Normandie est occupée par les anglais.

> 1450 : La Normandie est "recouvrée" après la victoire de Formigny et la prise de Cherbourg.

> 1469 : L´anneau ducal brisé, Charles de France, dernier duc de Normandie, est dépossédé de son duché.

 

1417-1450 : La Normandie est occupée par les anglais.

La province Normande

> 1514 : L´Echiquier de Rouen disparaît, il est remplacé par le parlement de Normandie.

La Normandie devient alors une province où se fait sentir de plus en plus fortement le pouvoir royal.

> 1639-1640 : Révolte des Nu-pieds (contre l'introduction de la gabelle).

Focus sur... La Renaissance en Normandie

La Normandie se remet doucement de la Guerre de Cent Ans et des différentes crises qui ont suivi. Le commerce reprend à Rouen et François Ier crée le port du Havre. La Manche est un carrefour maritime entre Londres et Anvers, les ports normands prospèrent. L'influence protestante est de plus en plus importante.

> Château de Carrouges

> Château de Gaillon

En 1514, le Duché de Normandie disparaît pour devenir une province française.

Les guerres de religion

Le Protestantisme est très implanté en Normandie, on compte par exemple 12 000 protestants à Caen, sur 20 000 habitants.

Rouen est pillée en 1562, et de nombreux protestants sont tués dix ans plus tard lors de la Saint-Bartélémy.

On estime à environ 80 000 normands protestants qui quittent la région pour l'Angleterre ou les Pays-Bas. La Normandie s'apauvrit.

La révolte des Nu-pieds

La révolte des Nu-pieds est un soulèvement populaire suite à l'instauration de la gabelle par Louis XIII. Ce nouvel impôt fait suite à la mise en place d'autres taxes.

Cette révolte débute dans le Cotentin pour s'agrandir à l'ensemble du territoire.

La Normandie Contemporaine

> 1789 : Troubles de Caen.

> 1795-1800 : Chouennerie normande.

> Juin 1940 : Rupture du front de la Bresle. Les cités de Haute-Normandie sont ravagées par le feu.

> 1942 : Raid anglo canadien sur Dieppe

> 6 Juin 1944 : Débarquement allié sur les côtes du Calvados et de la Manche

Zoom sur... Epoque moderne

Révolution française et chouannerie

Si la Révolution française fut plutôt calme en Normandie, il faut toutefois noter le refus des Normands de se soumettre à la levée en masse. Les Girondins se rejoignent à Caen et attaquent le Château de Caen. La chouannerie se développe dans l'ouest de la France, et la Normandie n'y échappe pas. Ce mouvement se développe principalement en Basse-Normandie.

En 1790, la Normandie est divisée en cinq départements.

Industrialisation de la Normandie

L'agriculture prend une grande place dans l'économie normande, principalement l'élevage bovin. Activité demandant peu de main d'oeuvre, les campagnes se vident. Les villes gagnent des habitants et les industries s'y développent, notamment en vallée de Seine (Le Havre, Rouen...).

L'industrialisation est assez inégale : la Haute-Normandie bénéficie du chemin de fer (la ligne Paris-Rouen est inaugurée en 1843), tandis que la Basse-Normandie est laissée de côté.

Le tourisme commence à se développer au XIXème siècle, tout d'abord en bord de mer. Dieppe attire l'aristocratie parisienne, puis c'est au tour de Cabourg, Deauville, Etretat...

Ces nouveaux lieux de villégiature attirent aussi les artistes. Les peintres du courant impressionniste ont été grandement inspirés par la Normandie : Giverny, Etretat, la cathédrale de Rouen.

> Notre page spéciale Impressionnisme

Focus sur... Première et Seconde Guerres Mondiales

Première guerre mondiale

Les combats sont concentrés dans le nord-est de la France, mais s'arrêtent aux portes de la Normandie. Les normands prennent part à la guerre.

Seconde guerre mondiale

Si la Première guerre mondiale a épargné le territoire normand, ce n'est pas le cas lors de la Seconde guerre mondiale, qui a touché la Normandie au coeur.

La Normandie, comme le reste du Nord de la France est très tôt occupée par les Allemands qui construisent le long des côtes de Mur de l'Atlantique.

Les plages du Calvados et de la Manche sont choisies comme lieu où les troupes alliées débarqueront le 6 juin 1944. L'opération Overlord fait débarquer des milliers de soldats américain, britanniques ou encore canadiens.

La Bataille de Normandie

Les combats ont duré tout l'été 1944 pour s'achever le 12 septembre avec la libération du Havre. On estime à 50 000 le nombre de civils tués ou blessés, et les raids alliés font des dégats considérables dans les villes normandes : Saint-Lô et Le Havre sont détruites à 80%, Caen est en ruines.

> Notre page spéciale Débarquement et Bataillede Normandie

Aujourd'hui, le souvenir de cet épisode de l'Histoire de la Normandie est encore intact et de nombreux musées, mémoriaux et cimetières sont ouverts au public.