LE HAVRE

Eaux et Forêts

Création 2018
La plume de Marguerite Duras, le regard de Michel Didym, pour une œuvre à la tonalité absurde. Une « sur-comédie » selon les mots de l’auteur !
Le chien de Marguerite Victoire Sénéchal a mordu un passant sur le passage clouté. Jeanne Marie Duvivier est témoin. Les deux femmes veulent entraîner le passant et le chien à l’Institut Pasteur.
Nous connaissons ces gens. C’est du monde, c’est de la matière humaine qui court les rues, se rassemble, se sépare, trotte sur ses petites jambes de fer, à la Bastille, aux Champs-Élysées, à la Concorde et ailleurs.
Une « sur-comédie ». C’est ainsi que Duras désigne sa pièce en 1965. Avec cette œuvre à la tonalité ubuesque, la dramaturge inaugure son « théâtre de l’emportement » ; celui du règne de la spontanéité. L’auteur s’amuse : « On a envie de jouer avec les mots, de les massacrer, de les tuer, de les faire servir à autre chose et c’est ce que j’essaie de faire. »
Michel Didym lui aussi aime s’amuser, toujours avec finesse, brio et simplicité. Le Volcan a accueilli en 2015 son excellent Malade Imaginaire et en 2013 J’avais un beau ballon rouge.
Coordonnées

Eaux et Forêts

Le VolcanPlace Niemeyer

76600 LE HAVRE

Tél : 02 35 19 10 20

Réservation

Conseillée pour individuel

Tarifs

Tarif de base de 5 à 17 €

Date(s)

Du mercredi 28/03/2018 au samedi 31/03/2018

Thèmes

Culturelle

Culturelle, Spectacle, Théâtre, Cirque, Théâtre de rue