CAROLLES

Festival Jazz en Baie - 8e édition

Concerts, Scène Tamaris :
- 19h30 - JOWEE OMICIL.
Jowee Omicil est un souffleur et poly-instrumentiste qui ne ressemble à personne. D’origine haïtienne, né à Montréal et désormais basé à Paris, il a enregistré son premier disque « international » dans le sud de la France une semaine de pleine lune, au cours d’une session-fleuve avec une dizaine de militants du groove. Dans sa musique de total mix qui parle autant au corps qu’à l’esprit et où le storytelling mélodique est essentiel, ses racines créoles se mêlent au gospel, à la soul, à la culture hip hop et aux folklores du monde, sans oublier des clins d’oeil à ses maîtres, de Charlie Parker à Wayne Shorter en passant par Ornette Coleman. Let’s just basH! D’emblée, il place l’ambiance. « Positive stylée », comme on dit en Jamaïque. C’est donc ainsi qu’il a baptisé son nouveau disque, en référence aux « bash parties », les fêtes joyeuses outre-Atlantique, « rien à avoir avec l’expression « bâcher » en français. C’est plutôt tout le contraire : Il faut tourner le négatif en positif, comme le « bad » de Michael Jackson ! Il enchaîne par quelques bons mots en portugais, puis en espagnol, histoire de dire. Pas de doute, Jowee Omicil est à l’image de son nom : il ne ressemble à personne…
- 22h00 - ROBERTO FONSECA.
Né d’une famille de musiciens à la Havane à Cuba en 1975, le jeune Roberto a d’abord tourné autour des percussions avant de commencer à jouer du piano à l’âge de 8 ans. Il commence à composer à 14 ans, en s’inspirant des musiques afro-cubaines. Depuis le début de sa carrière musicale dans les années 90, le multi-instrumentiste cubain Roberto Fonseca s’est donné une mission claire: “je veux que ma musique arrive jusqu’aux gens qui ne me connaissent pas, et je rêve un jour de devenir un point de référence pour mon public.” ABUC, son nouvel album révèle un autre aspect du personnage : Roberto Fonseca est un conteur. Foisonnant de rythmes canailles et de cuivres gaillards, tissé d’allusions, de souvenirs et de contrastes, kaléidoscope de couleurs dansantes, ABUC raconte une histoire. La grande et riche histoire de la musique cubaine, d’hier à aujourd’hui.
Placement numéroté assis. Tarif normal : 35,00 € / Tarif réduit : 24,50 € / Tarif abonné : 28,00 €.
Coordonnées

Festival Jazz en Baie - 8e édition

Allée des Tamaris

50740 CAROLLES

Tarifs

Tarif de base Jusqu'à 35 €
Tarif réduit Jusqu'à 24,50 €
Tarif abonné Jusqu'à 28 €

Date(s)

Lundi 07/08/2017

Thèmes

Culturelle - Musique

Culturelle, Musique, Concert, Festival, Jazz et blues