Bayeux, première ville libérée de France continentale

© Nomandie Tourisme

Le général de Gaulle, le 6 juin dans l’après-midi : « la bataille suprême est engagée. Bien entendu, c’est la Bataille de France et c’est la Bataille de la France ! Pour les fils de France, où qu’ils soient, quels qu’ils soient, le devoir simple et sacré est de combattre l’ennemi par tous les moyens dont ils disposent. »

L'entrée dans Bayeux

… « Avec nos courageux Alliés et nos frères d’armes de tous les fronts, vous allez briser la machine de guerre allemande, balayer la tyrannie sur les peuples opprimés d’Europe et assurer la sécurité pour tous dans le monde entier… » clame le Général Eisenhower, le 6 juin 1944.

 

Les Britanniques pénètrent sans difficulté dans bayeux dès le 7 juin matin...

Les Britanniques pénètrent sans difficulté dans Bayeux dès le 7 juin au matin. On peut y voir Maurice Schumann, le porte-parole de la France libérée (une des voix de la BBC, il a débarqué le 6 juin à Asnelles). Sans combattre ils feront prisonniers la garnison allemande de la batterie côtière de Longues-sur-Mer.

Le 14 juin 1944, de Gaulle est à bord du torpilleur La Combattante, il débarque sur la plage entre Courseulles et Graye. Il se dirige vers Bayeux pour rencontrer la population locale. La foule l’acclame.

En vidéo...

Sites et lieux de visite

Autour de Bayeux