De Saint-Lô à Avranches

© Nomandie Tourisme

La conquête de Saint Lô est confiée aux Américains qui rencontrent de grandes difficultés à s’emparer de la ville. Nœud routier et carrefour ferroviaire, la « capitale des ruines », après les bombardements des 6 et 7 juin et un mois de piétinement et de combats très meurtriers, est libérée le 18 juillet.

Saint Lô, capitale des ruines

La bataille de Saint Lô est l’un des épisodes saillants de la bataille des haies, juste avant l’opération Cobra. Au centre du Cotentin, la guerre des haies se transforme en véritables guerre de tranchées. L’opération Cobra est le nom de code de l’offensive américaine menée fin juillet 1944 dans la Cotentin afin de s’ouvrir la route de la Bretagne et d’enfoncer les lignes de défense allemandes.

 

Au centre du Cotentin, la guerre des haies se transforme en véritables guerre de tranchées.

Le 30 juillet au soir, les troupes américaines s’emparent d’Avranches. Patton avec les divisions blindées américaines et la 2è DB française de Leclerc fraîchement débarquée à Utah Beach peut alors lancer sa grande percée vers le sud. Au lieu de se replier, les troupes allemandes lancent une contre-attaque dans la région de Mortain dans le but de couper les lignes américaines. Mais celle-ci est vouée dès le départ à l’échec notamment par sa quasi absence de couverture aérienne.

 

En vidéo

Sites et lieux de visite

Autour de la bataille de Saint-Lô

   
Voir tout