Sword Beach

© Nomandie Tourisme

Le 5 juin un peu avant 23 heures, des planeurs britanniques sont lancés vers le pont de Bénouville. En quelques minutes les hommes du Major Howard atteignent leur objectif et le pont de Bénouville devient Pegasus Bridge. Le pont de Ranville, un peu plus à l’est est lui aussi pris d’assaut. En même temps, les parachutistes de la 6ème Airborne sautent pour s’emparer de la batterie de Merville.

Pegasus Bridge

Le débarquement des hommes par la mer a lieu devant Hermanville et Colleville. De là, les commandos, dont les 177 bérets verts français du n°4 Commando, ont ordre de prendre à revers Ouistreham. Ensuite, ils avancent vers les ponts de Ranville et Bénouville afin de prêter mainforte aux parachutistes.

Les 177 bérets verts français du n°4 Commando, ont ordre de prendre à revers Ouistreham...

Le 6 juin après-midi, Hitler donne l’ordre de faire déplacer vers la Normandie plusieurs divisions blindées. Toutefois il sera trop tard, « les dés sont jetés ».

Le 6 juin, à minuit, plus de 150 000 soldats alliés sont en Normandie dont 23 000 parachutistes et 20 000 véhicules de tout gabarit. 12 000 hommes ont été tués, blessés ou faits prisonniers.

 

En vidéo...

Sites et lieux de visite

Autour de Sword Beach

   
Voir tout