Utah Beach

© Nomandie Tourisme

Chronologiquement, dans l’opération du 6 juin 1944, on peut distinguer 3 phases : les débarquements par air (qui touche aux plages de Utah à l’ouest et de Sword à l’est), les bombardements aériens et navals sur le Mur de l’Atlantique et le débarquement par la mer sur les 5 plages (Utah, Omaha, Gold, Juno et Sword) et la Pointe du Hoc.

C’est ainsi qu’aux premières heures du 6 juin, les premières troupes aéroportées ont déjà pris pied sur le sol normand : Britanniques à l’est, Américains à l’ouest.

Les parachutistes américains de la 82ème et de la 101ème Airborne doivent s’emparer de Sainte-Mère-Eglise et sécuriser la tête de pont de Utah Beach. A 4 heures du matin, Sainte-Mère-Eglise est prise d’assaut.

 

Sainte-Mère-Eglise

Aux premières lueurs du jour, de l’embouchure de la Seine au Cotentin, la mer est totalement recouverte de navires. Des milliers de péniches transportant des hommes, des véhicules, du matériel, foncent en direction de la côte, en même temps que les avions alliés bombardent les abris fortifiés des côts de la Manche et que la marine de guerre ouvre le feu.

 

Des milliers de péniches transportant des hommes, des véhicules, du matériel, foncent en direction de la côte...

Les hommes  se dirigent vers la côte pour accomplir la plus grande œuvre de leur vie. La plage de Utah est rapidement prise sans trop de pertes humaines. On peut très vite la nettoyer et ouvrir des brèches dans les défenses allemandes afin de permettre aux troupes et au matériel lourd d’avancer.

 

En vidéo...

 

Sites et lieux de visite

Dans le secteur d'Utah Beach

   
Voir tout