• Ajouter à une liste de favoris

Rares sont les occasions de découvrir en immersion l’univers d’un produit, d’un métier. Aujourd’hui, nous partons en couple faire la connaissance de Patrick Cholet, apiculteur de cœur. Il nous attend autour d’Alençon pour une demi-journée autour du miel, des ruches au produit fini magnifié par un chef.

Nous arrivons au somptueux château de Saint Paterne. Nous sommes ici à 5 minutes d’Alençon, dans l’un des lieux où Patrick Cholet a installé des ruches. « On va aller voir comment vivent les colonies et comment elles produisent du miel. Mais avant, vous allez vous transformer en apiculteurs », sourit-il. Une étape indispensable. Car qui dit ruche, dit combinaison. En quelques minutes, nous voilà équipés de la tête aux pieds grâce à ces combinaisons « cosmonautes » typiques de l’apiculture.

Expérience Miel avec Patrick Cholet
Ouverture de la ruche © Thomas Le Floc’H

Au plus près des ruches

A l’arrière de la propriété, un chemin nous amène vers les ruches. Patrick est dans son élément. « Les abeilles n’entendent pas, mais sentent les odeurs et toutes les vibrations du sol », nous explique-t-il. Pour travailler en harmonie (et en sécurité) avec les abeilles, des rituels s’imposent. Comme celui de l’enfumoir dont la fumée permet de calmer les abeilles. Patrick ouvre une première ruche et sort un cadre délicatement. Sous nos yeux, des centaines d’abeilles, des milliers même. L’appréhension d’approcher les ruches est vite dissipée. Nous sommes comme subjugués, et conscients de vivre un moment privilégié. Patrick nous rappelle à quel point ces insectes butineurs sont or-ga-ni-sés. « Elles créent des alvéoles en 3d, avec des milliards de gouttes de cire. Cela représente sur un cadre 2 à 3 kg de miel ».

Les abeilles semblent calmes. « Dans la colonie, chacun a son poste, tout est bien orchestré. Pendant leur vie, elles vont avoir différents métiers : gardiennes, butineuses, nourrices ou encore ventileuses… Et la reine exécute comme tout le monde », précise-t-il. Les abeilles sont aussi de sacrées athlètes : « capables de voler jusqu’à 2 km autour de la ruche pour chercher des fleurs et butiner, soit 800 kms en quelques jours. » Impressionnant ! « Je crois que je pourrais en parler pendant des heures ! », lance Patrick.

A table !

Nous apprenons que l’apiculteur veille sur près de 400 ruches, dans son fief de Bellême dans l’Orne mais aussi dans les quatre autres départements normands. Son miel, vendu sous le nom des « Cadres Noirs Percherons », est devenu en quelques années une référence, utilisé et recommandé par de grands chefs. L’un d’eux est installé à Alençon et s’appelle Adrien Chauvin. Nous allons de ce pas le retrouver.

Atelier avec le chef Adrien Chauvin
Atelier avec le chef © Thomas Le Floc’H

Le restaurateur et Patrick Cholet partagent entre autres le goût du bien manger. « Bienvenue à l’Alezan ! », nous fait signe Adrien Chauvin.« Au menu, je vous propose un magret de canard à la plancha aux figues rôties ». Voilà qui est dit ! Et qui donne envie ! Le chef nous accompagne, de la cuisson du magret au dressage de l’assiette, nous livre quelques précieux conseils. « Le miel de tournesol va intervenir à froid en fin de recette », souligne-t-il. Et cette touche finale va sublimer ce plat délicieux aux notes sucrées-salées.

La dégustation clôture en beauté cette matinée en immersion. Objectif désormais : reproduire la recette à la maison. Nous repartons d’ores et déjà avec un ingrédient, et quel ingrédient ! Le miel des ruches de Saint-Paterne, récolté par Patrick. A nous de jouer !


Alençon

Alençon est la préfecture du département de l’Orne. Il fait bon se balader dans celle que l’on appelle la Cité des Ducs, dans son centre historique, autour de la basilique Notre-Dame ou encore dans le quartier Saint-Léonard.

Jardin d’Ozé, Alençon © M-A Thierry

Infos pratiques

Atelier miel, de la ruche à l’assiette
Au château de Saint Paterne puis au restaurant l’Alezan

Proposé par l’Office de Tourisme d’Alençon
Place la Magdeleine
61000 Alençon
02 33 80 66 33
[email protected]
www.visitalencon.com


Dates

Un dimanche par mois aux beaux jours, à partir de mai.

Prochaines dates : dimanche 26 juin et dimanche 24 juillet 2022.

Atelier de 9 h 30 à 14 h.

Réservation obligatoire auprès de l’Office de Tourisme d’Alençon.

Tarifs

88 € par adulte

44 € par enfant

Chaque participant repart avec un pot de miel.

A savoir

Pour approcher des ruches, prévoir idéalement des chaussures de marche.

La combinaison est fournie sur place.

Patrick Cholet

Apiculteur – Les Cadres Noirs Percherons

En 2015, Patrick Cholet laisse son passé de directeur commercial derrière lui et change de vie. Il devient apiculteur et se consacre à 200% à ses ruches. Son travail paye. En 2020, il reçoit le Prix Lebey du meilleur producteur. Considéré comme un orfèvre du miel, de nombreux chefs lui font confiance, comme David Gallienne à Giverny, Arnaud Viel à Argentan, Mickaël Marion à Saint-Lô ou encore Adrien Chauvin à Alençon.
Adrien Chauvin

Chef du restaurant l’Alezan

Le dynamique chef du restaurant l’Alezan à Alençon propose à ces apiculteurs d’un jour de marier le miel à des produits de saison. La cuisine du chef a reçu une Assiette au guide Michelin en 2018.