Les descendants  du chef viking Rollon  continueront  les conquêtes  terrestre.  Son arrière-arrière-arrière-petit-fils,  Guillaume le  Conquérant,  étendra  la puissance normande jusqu’au royaume d’Angleterre. 

DUC DE NORMANDIE

Guillaume le Bâtard  naît d’une relation hors mariage entre Robert 1er  le Magnifique  et Arlette, une jeune normande fille de paysan. Un jour de 1027, de retour de chasse, il la voit laver son linge au pied du château et tombe immédiatement amoureux. Elle devient sa concubine et lui donne rapidement un héritier. 
En 1035, à  la mort de son père alors qu’il  est  encore  mineur,  Guillaume hérite  du titre de duc de Normandie, ce qui suscite les jalousies de certains barons normands.  En 1046, Guillaume  devenu  majeur est victime  d’une tentative d’assassinat  fomentée par ces mêmes barons qui refusent  de le voir duc. En pleine nuit, il doit fuir Valognes,  traverser  la Baie des Veys,  pour  trouver  refuge à Falaise. En 1047, sa victoire lors de la bataille de Val-ès-Dune lui permet d’imposer son autorité sur la noblesse normande. 

La bataille d’Hastings

A Caen, il fera bâtir un château et deux abbayes pour faire de la ville sa capitale politique. 1066 est une année importante pour Guillaume. Aux funérailles du roi Edouard d’Angleterre, Harold renonce au serment et se fait couronner alors que le trône était promis à Guillaume. S’en suit une bataille qui renversera le cours de l’Histoire : le 14 octobre Guillaume remporte la bataille d’Hastings et se fait couronner roi d’Angleterre le 25 décembre  1066  à Westminster. 

A la même époque d’autres seigneurs normands étendent l’influence normande au sud de l’Italie et en Sicile. 

Cette puissance militaire et administrative normande  fondée par Guillaume sera  remarquablement  poursuivie et développée par ses héritiers et descendants.