En 1189, Richard Cœur de Lion, fils d’Henri II d’Angleterre et d’Aliénor d’Aquitaine, arrière-arrière-petit-fils de Guillaume le Conquérant, est à la fois roi d’Angleterre, duc de Normandie, duc d’Aquitaine, comte de Poitiers, du Maine et d’Anjou. Ce qui fait de lui l’adversaire désigné du roi du France Philippe Auguste.

Château Gaillard construit en un temps record

S’en suivent de nombreux affrontements entre les deux hommes. Pour barrer la route de Rouen au roi de France, Richard Cœur de Lion fait construire en un temps record (1196-1198) Château Gaillard, aux Andelys. Cette forteresse qui domine majestueusement la rive droite de la Seine symbolise la puissance de la Normandie ducale.

Gisant de Richard Coeur de Lion à la cathédrale de Rouen

La Normandie annexée au royaume

En avril 1199, Richard est tué par un tir d’arbalète lors d’un siège en Haute-Vienne. En septembre 1203, Philippe Auguste lance une attaque et un blocus sur le château. Après 7 mois de siège pendant lequel les occupants sont affamés, Château Gaillard tombe et la Normandie est annexée au domaine royal. Les Normands doivent prêter serment et hommage au roi de France ou s’enfuir pour l’Angleterre. Tel est leur destin.