• Ajouter à une liste de favoris

Pour cette virée à deux à Giverny, nous avons fait le choix d’une visite à notre rythme, sans voiture, uniquement à vélo et à pied. Une visite guidée avec Chloé qui va nous accompagner une bonne partie de la journée et nous plonger dans l’univers des peintres impressionnistes. C’est parti pour un séjour à deux à Giverny !

Seine, vélo et impressionnisme

L’art sera le fil rouge de ces 24 h à Giverny, entre détente et culture. Car nous sommes ici dans l’un des territoires qui a réuni, à la fin du XIXe siècle chevalets, toiles et artistes, sous la bannière du mouvement impressionniste. Parmi eux, un certain Claude Monet. Ici, ces peintres du plein air ont trouvé des lumières changeantes, inspirantes. La météo du jour nous offre d’ailleurs un panel de lumières impressionnistes : une touche de brouillard pour commencer, des nuances de gris puis des nuances de bleus pour terminer.

Le Vieux-Moulin à Vernon
Le Vieux-Moulin à Vernon © M-A Thierry

Nous retrouvons Chloé devant la gare de Vernon-Giverny (comptez une heure de train depuis Paris en moyenne). Nous enfourchons les vélos, pédalons tranquillement, traversons le pont qui enjambe la Seine et arrivons à notre premier spot. « Je vous présente le Vieux-Moulin de Vernon », pointe Chloé du doigt. Cette construction atypique, construite à cheval sur le fleuve, fait partie de ces lieux croqués par les impressionnistes en leur temps. A l’instar, un peu plus loin, de la Collégiale Notre-Dame. Quelques kilomètres nous séparent encore de Giverny, le village de cœur de Claude Monet. Nous pédalons le long d’une voie verte, situé sur l’itinéraire de la Seine à vélo. Chloé, elle, enchaîne les anecdotes (vous allez les adorer !). Enfant du pays, elle connait parfaitement Giverny, ses habitants, et ses bonnes adresses.

Dans les pas de Monet

Voici donc Giverny. Nous empruntons à vélo la ruelle principale du village : la rue Claude Monet (forcement !). Plusieurs arrêts sont prévus pour que l’on comprenne les liens qui unissent ce petit bourg de l’Eure et le mouvement impressionniste. A commencer par la tombe de Monet puis l’Ancien Hôtel Baudy, un établissement qui a vu défiler entre autres Renoir, Rodin, Sisley, Pissarro et Monet, bien sûr. Chloé nous réserve alors une chouette surprise : la visite, dans les jardins de l’actuel restaurant de l’Hôtel Baudy, d’un atelier de peinture aux murs ocres, dans son jus. Un vrai coup de cœur !

Notre guide du jour poursuit : « Monet a vécu de 1883 à 1926 à Giverny : 43 ans, soit la moitié de sa vie. Sa notoriété va surtout se développer grâce aux séries des ponts japonais et des nymphéas qu’il va peindre ici ». La transition est toute trouvée. Nous pédalons jusqu’à la Fondation Monet. Les vélos déposés, nous découvrons la maison et les deux célèbres jardins de celui qui est considéré comme le père fondateur de l’impressionnisme. « Nous allons voir le clos normand puis le jardin japonais, que Monet a aménagé de A à Z », note Chloé. Notre préféré ? Difficile à dire. Les deux jardins sont superbes. L’un, côté maison, où Monet a joué sur les allées et les perspectives. Et le second, situé de l’autre côté de l’ancienne voie ferrée (depuis laquelle les tableaux du peintre partaient vers Paris pour y trouver leurs nouveaux heureux propriétaires). Ce jardin d’eau, aménagé autour du pont japonais, est mythique.

Jardin remarquable

« Monet aimait peindre les jardins à différentes saisons », souligne Chloé. Comme l’artiste, on peut aujourd’hui profiter de plusieurs ambiances dans les jardins, du printemps à l’automne. « Il y a des fleurs dominantes par saison », poursuit-elle. « Là, on est à la fin de la période des tulipes, il y a près de 200 variétés. Ensuite, ça sera les narcisses, les dahlias, et bien sûr, les fameux nymphéas ». Une vraie palette de couleurs ! Et un sacré défi pour les jardiniers qui font vivre la fondation. On est en train de se dire que l’on reviendrait bien à l’automne pour voir les jardins dans des teintes orangées.

Autre passage obligé, la maison aux volets verts de Claude Monet, dont la décoration nous plonge dans le quotidien du peintre. La fin de journée approche, mais notre expérience à Giverny n’est pas tout à fait terminée. Nous allons passer la nuit dans le village, dans un charmant hôtel 3 étoiles et restaurant : La Musardière. Un lieu apprécié, notamment, pour son jardin exposé plein sud et sa cuisine bistronomique, locale et pleine de couleurs. C’est là que nous quittons la sympathique Chloé, après un dernier coup de pédale et une dernière anecdote… Cette parenthèse à Giverny se poursuivra jusqu’au lendemain matin. Avant de nouvelles aventures dans la Normandie des peintres impressionnistes, c’est certain !

Hôtel La Musardière
Hôtel La Musardière © M-A Thierry

Infos pratiques

Visite guidée de Giverny à vélo
Proposée par Normandy Experience
[email protected]
07 84 59 76 53
normandy-experience.fr

Dates 2022

De mai à octobre, tous les jours sauf le lundi.

Sur réservation.

Tarifs 2022

A partir de 180,00 € TTC par personne (base 2 personnes).

L’offre comprend :
– La visite des jardins et de la maison de Claude Monet 
– Le dîners 3 plats
– La nuit en chambre double pour deux personnes, hôtel*** ou maison d’hôtes de charme
– Le petit-déjeuner
– La location de vélo électrique pour une journée

En option :
– 1/2 journée de guidage (120,00 €)

Comment venir en train ?

La gare de Vernon-Giverny se situe à :

– env. 50 minutes de train depuis la gare de Paris Saint-Lazare
– env. 40 minutes de train depuis la gare de Rouen Rive Droite

Chloé

Guide-conférencière

Depuis 2015, Chloé porte la casquette de guide-conférencière. Cette passionnée de théâtre vous accompagnera pour une journée à vélo à Giverny mémorable.