• Ajouter à une liste de favoris

Les deux amis se sont retrouvés le temps d’un après-midi à Ecausseville, dans la Manche, pour tester une activité insolite : l’Aéroplume. Aidé par Antoine, le moniteur, ils ont passé un moment inoubliable à plusieurs mètres du sol.

Avec Enzo, nous sommes partis à Ecausseville pour tester une activité unique au monde : l’Aéroplume ! Dans un hangar à dirigeables construit pendant la Première Guerre mondiale, vous êtes accrochés à un gros ballon rempli d’hélium et battez des « ailes » pour vous déplacer dans les airs. Magique !

Au pied d’un géant

Expérience, Hangar à dirigeables à Ecaussevile
Hangar à dirigeables à Ecausseville © Coraline et Léo

13h. Avec Enzo, nous arrivons dans la commune d’Ecausseville. Au loin, notre lieu de rendez-vous se dessine progressivement. Il s’agit du hangar à dirigeables. Nous allons y tester une activité hors du commun : l’Aéroplume. De près, le bâtiment est encore plus impressionnant. C’est un énorme vaisseau situé en plein milieu d’un champ où quelques vaches broutent ici et là. Pas de doute, nous sommes au bon endroit. Pour y accéder, nous passons par le musée qui retrace les 100 ans d’histoire du hangar ce qui nous plonge définitivement dans l’ambiance.  

Un siècle d’histoire

Expérience vol en Aéroplume en duo à Ecausseville
Aéroplume en duo © Coraline et Léo

Antoine, le moniteur d’Aéroplume, nous attend devant la porte d’entrée. C’est lui qui se chargera de nous faire découvrir cette activité. Sourire aux lèvres, il nous souhaite la bienvenue et nous fait signe d’entrer. Dès le départ, avec Enzo, nous sommes frappés par la superficie du lieu : « 150 m de long, 31 m de haut et 40 m de large », précise Antoine. Une cathédrale de béton dédiée aux dirigeables dans laquelle on se sent tout petit… Un peu d’histoire : construit par la Marine nationale française durant la Première Guerre mondiale, ce hangar abrite d’abord des dirigeables dédiés à lutter contre les sous-marins allemands. Puis, durant l’Occupation, il sert de zone de stockage pour les Allemands. Une fois la guerre terminée, les Alliés l’aménagent en garage à pièces détachées. Il faut attendre les années 60 pour que le bâtiment redevienne « français » et serve à la création de ballons pour des essais nucléaires. Autour de nous, les nombreux graffitis laissés par les militaires français, allemands et américains témoignent de ce riche passé.

Nager dans les airs

En face de nous, deux mini-dirigeables maintenus au sol et équipés d’ailes nous font face. Je suis le premier à me lancer. « Tu vas t’allonger dans la housse qui sert de harnais et saisir les poignets des ailes », m’indique Antoine. Je m’exécute. Il ajoute un peu de lest afin de trouver « l’équilibre aérostatique », c’est-à-dire le point où on flotte dans l’air. Au bout de quelques secondes, j’ai l’impression de flotter. Après avoir écouté les consignes pour avancer, reculer et m’élever, je suis prêt à quitter la terre ferme. Lentement mais surement, je commence à décoller du sol. Tel un oiseau, je vole en direction du fond du hangar. Quelle sensation ! J’ai l’impression de nager dans les airs. « Tu te débrouilles bien », me lance Antoine qui est en train d’équiper Enzo qui meurt d’impatience de me rejoindre. En bas, les deux me paraissent minuscules. Une sensation de calme et de sérénité commence à m’envahir.  De plus en plus à l’aise, je me dirige vers eux. Enzo commence à prendre lui aussi de la hauteur. Tels deux acrobates, nous passons l’un au-dessus de l’autre ! « Bravo les gars, vous avez réussi votre brevet de plumonautes ! », sourit Antoine.

Pendant que mon ami s’éloigne vers le fond du hangar et apprivoise son nouvel équipement, je commence à descendre progressivement. Au bout de quelques instants, je me pose. « J’ai très envie de recommencer », telles sont les premières paroles que je glisse à Antoine lors de mon arrivée. C’est génial, aujourd’hui, j’ai réalisé l’un de mes rêves !

Ecausseville

Située dans le département de la Manche, au cœur du Parc naturel régional des Marais du Cotentin et du Bessin, à une trentaine de kilomètres de Cherbourg, cette commune possède une spécialité locale : un hangar à dirigeables datant de la Première Guerre mondiale. Classé Monument Historique depuis 2003, l’espace propose des vols en Aéroplume.

Hangar à dirigeables à Ecausseville © Coraline et Léo

infos pratiques

Hangar à dirigeables d’Ecausseville
La Bazirerie
50310 Écausseville
[email protected] 
06 41 98 32 97
www.aeroplume.fr

Musée du Hangar à dirigeables
www.aerobase.fr

restaurant

Bistrot 44,
2 Rue Eisenhower
50 480 Sainte-Mère-Église
www.facebook.com/people/Bistrot-44/
Dog-friendly

dates

Pendant les vacances scolaires de printemps/été/automne.
Tous les jours de 10 à 18 heures, réservation recommandée. 
Ouverture pour des groupes en dehors de ces périodes.
Uniquement sur réservation.

tarifs

60 € par vol et par personne (tarif unique).

Informations complémentaires

Durée 30 minutes. Environ 20 minutes de vol effectif.
Connaitre son poids avant de faire la réservation. Limité à 90 kg.

antoine

Moniteur d’Aéroplume

Antoine fait partie de l’association Aérosculpture et vous fait découvrir en toute sécurité les plaisirs de l’Aéroplume.
 

Coasteering dans le Cotentin

Coasteering dans le Cotentin

S’initier au windsurf au Cap de la Hague

S’initier au windsurf au Cap de la Hague

Sensations fortes au Viaduc de la Souleuvre

Sensations fortes au Viaduc de la Souleuvre