Enfantés par le château Gaillard sur un méandre de la Seine, les Andelys se sont épanouis dans l’un des plus beaux sites de France.

LE CHÂTEAU DE RICHARD COEUR DE LION

Le château Gaillard

Centre religieux important de l’ère gallo-romaine et petit village de pêcheur, le Grand et le Petit Andelys se sont rapprochés au cours des siècles pour former la ville actuelle. Position stratégique surplombant un méandre de la Seine, les Andelys ne pouvaient que susciter la convoitise d’une couronne de France désireuse de se frayer un chemin vers la mer. Entre 1196 et 1198, Richard Cœur de Lion, Roi d’Angleterre et Duc de Normandie, fît donc ériger Château Gaillard sur une falaise pour protéger le duché et Rouen, sa capitale. Véritable chef-d’œuvre de l’architecture militaire en avance sur son temps, la forteresse ne résistera cependant pas aux assauts de Philippe Auguste en 1204. Repris par les Anglais au cours de la Guerre de Cent Ans, le fort est définitivement abandonné devant les progrès de l’artillerie.

LE PAYS DE NICOLAS POUSSIN

Vue sur les Andelys

Pour ce qui est du cadre, ce site historique bénéficie d’une situation privilégiée et les bords de Seine, situés en zone Natura 2000, ravissent les amateurs de paysages et de flore. Au pied ou au sommet des falaises, les artistes marchent dans les traces de Nicolas Poussin, l’enfant du pays, et y trouvent l’inspiration tandis que les sportifs s’en donnent à cœur joie entre escalade et randonnées.

NE MANQUEZ PAS

 Château Gaillard : « La fille d’un an » de Richard Cœur de Lion est aujourd’hui une ruine dont les pierres ont servi à la construction du château de Gaillon. Néanmoins l’édifice reste impressionnant et confère aux lieux une certaine majesté.

 Musée Nicolas Poussin : Né en 1594 dans un hameau des Andelys, le peintre amoureux de l’Italie est un représentant majeur du classicisme. Le musée est installé dans une vieille bâtisse du XVIIe siècle et présente des collections d’histoire locale.

Collégiale Notre-Dame : C’est en 511 que la Reine Clotilde, épouse de Clovis, roi des Francs, fonda ici la première abbaye normande. L’Eglise actuelle a été bâtie entre le XIIIe et e XVIIe siècle.

Fontaine Sainte-Clotilde : Lors du creusement des fondations du monastère désiré par l’épouse de Clovis, cette source serait apparue. Les prières de la Reine auraient changé l’eau en vin pour désaltérer les ouvriers.

 Eglise Saint-Sauveur : Erigée pour les ouvriers de Château-Gaillard, l’édifice abrite l’un des plus beaux orgues de France.

Aux alentours

Vernon

Giverny, la maison de Monet, et le musée des impressionnismes Giverny

Château de Vascoeuil

Gaillon et son château

Collégiale d’Ecouis

Gisors