Partir à l’assaut de la Normandie médiévale, c’est découvrir un héritage culturel et patrimonial exceptionnel avec ses sites emblématiques. Aujourd’hui, on vous invite à sortir des sentiers battus pour découvrir 5 châteaux méconnus.

1.

Le Domaine d’Harcourt

Bel exemple de l’architecture médiévale, le château a conservé à l’ouest son aspect féodal datant des XIIe et XIVe siècles avec la présence du double fossé, de l’enceinte fortifiée de la basse-cour et des tours circulaires flanquant la façade. Remaniée au XVIIe siècle, la façade Est, percée de hautes fenêtres, voit ses fossés comblés. Le château devient alors la demeure de la famille d’Harcourt. L’arboretum présente une remarquable collection botanique, autant par l’âge que par la dimension des spécimens, de plus de 500 espèces d’arbres et d’arbustes.

Informations pratiques

Domaine d’Harcourt
13 rue du château
27800 Harcourt

2.

Le château de Pirou

Bâti sur une île au milieu d’un étang artificiel, le château est une forteresse médiévale du XIIe siècle avec la basse-cour et ses bâtiments indispensables à la vie du château d’autrefois : chapelle, boulangerie, pressoir, écuries, porterie… sans oublier le chemin de ronde avec ses belles toitures en schiste. Vous découvrirez la légende des oies de Pirou qui évoque la métamorphose des occupants du château en oies face aux assaillants scandinaves.

Informations pratiques

Le Château de Pirou
50770 Pirou

3.

Le château de Carrouges

Situé au cœur du Parc Naturel Régional Normandie-Maine, le château de brique, de granit et d’ardoise reflète ses couleurs dans les douves en eau qui l’entourent. Le donjon du XIVe siècle témoigne de son rôle de place forte pendant la guerre de Cent Ans. L’édifice devient un logis seigneurial au XVe siècle et est agrémenté de deux ailes classiques à la fin du XVIe siècle.

Informations pratiques

Château de Carrouges
61320 Carrouges

4.

Le château de Gisors

Ville frontière, Gisors est un site stratégique du Xe au XIIe siècle. Dès le XIe siècle, une motte féodale est implantée et surmontée d’un donjon. Au XIIe siècle, les Plantagenêts vont embellir le site d’un donjon de pierre octogonal et d’une basse-cour. Agrandi par les rois de France, il se dotera notamment de la tour du prisonnier qui abrite des graffitis laissés par les anciens détenus. Il changera souvent de mains, notamment pendant la guerre de Cent Ans, avant de revenir à la couronne française en 1449. Avec la fin des conflits entre la France et l’Angleterre, le château tombe dans l’oubli. Une légende liée à l’histoire des Templiers et un trésor subsiste toujours.

Le château de Gisors
© C. Ledoux

Informations pratiques

Château de Gisors
Place Blanmont
27140 Gisors

5.

La forteresse de Saint-Sauveur-le-Vicomte

Sur les bords de la Douves, la construction de cette ancienne forteresse date du XIIe siècle. Deux fois assiégée pendant la guerre de Cent Ans, le château de Saint-Sauveur-le-Vicomte fut l’enjeu de luttes acharnées. L’édifice, dont les parties encore visibles datent principalement du XIVe siècle, a conservé son enceinte fortifiée polygonale flanquée de tours circulaires, un imposant donjon carré. Le logis donnant sur le chemin de ronde, l’ancienne chapelle et la porterie encadrée de deux tours massives.

Informations pratiques

Forteresse de Saint-Sauveur-le-Vicomte
Rue Barbey d’Aurevilly
Le Vieux Château
50390 Saint- Sauveur-le-vicomte

Afficher la carte

Le Moyen Age en famille

Le Moyen Age en famille

A ne pas manquer

Le Moyen Âge en Normandie