Quand on parle de la Normandie, on pense tout de suite à sa gastronomie et à l’un de ses produits emblématiques : le Calvados. Pour le découvrir, partons à la rencontre de la plus ancienne distillerie de Normandie, à Cormeilles, qui fête cette année ses 200 ans : Busnel.

Une histoire de famille

Busnel fête cette année ses 200 ans d’existence. C’est en 1820 qu’Ernest Busnel s’installe à Pont-L’Evêque pour produire du Calvados, précédant d’une année le Père Magloire. Avec Mme Quetel, il sélectionne dans les fermes du Pays-d’Auge les meilleures eaux de vie. Forte de son succès, la marque Busnel s’exporte aux Etats-Unis, dès la fin de la prohibition, et à travers le monde. A la fin des années 1970, l’entreprise se modernise et se déplace à Cormeilles. Et c’est la consécration en 2018 pour le Calvados XO BUSNEL qui a reçu le prix du meilleur calvados, lors des World Drinks Awards 2018.

Le produit de base : la pomme

Après la récolte des pommes, la première étape est le brassage. Les pommes à cidre sont lavées, écrasées puis pressées. Ce jus, placé dans des cuves pendant 3 mois minimum, produit du cidre. Sous l’action des levures présentes sous la peau des pommes, le sucre se transforme en éthanol. Le maître de chais peut alors commencer la distillation.

Sac de pommes

La distillation

Cette opération consiste à chauffer le cidre puis à le laisser condenser pour ne récupérer que l’éthanol et les molécules aromatiques. Dans le Pays d’Auge, le maître de chais utilise un alambic à repasse. La distillation se déroule en deux temps. La première dure 7 heures et donne le brouillis (environ 35% d’alcool). La seconde distillation dure 11 heures à l’issue de laquelle voit le jour le Calvados AOC Pays d’Auge (environ 70% d’alcool).

Distillation à la distillerie Busnel

La dernière étape : le vieillissement

Deux ans de vieillissement en fûts de chêne sont nécessaires avant la mise en bouteille. Apparaissent les premières notes florales et fruitées. Le Calvados s’enrichit de touches d’amande, de vanille et de fruits sec, puis de réglisse. C’est alors que le maître de chais assemble les Calvados pour trouver l’équilibre parfait, la marque de fabrique de la distillerie Busnel. Avant la commercialisation des produits, le Calvados est emmené en salle d’embouteillage. A l’heure de pointe, ce sont près de 5 000 bouteilles qui sont livrées par heure. Il se conservera parfaitement et s’affinera avec le temps.

La dégustation

En fin de visite, le guide vous invite à la dégustation. Un Calvados dit « jeune » sera plus sucré et plus facile à boire pour des non-initiés. Pour les palais plus expérimentés, un minimum de 20 ans d’âge garantira un produit de qualité. Un Calvados dit « merveilleux » est au minimum âgé de 40 ans. La dégustation est l’occasion de parler de l’appellation « Calvados Pays d’Auge ».

Vergers les prés à Criel-sur-mer
Criel Sur Mer – Alambic – CDT Seine Maritime © Vincent Rustuel – Seine-Maritime Tourisme

Un produit qui se modernise

La distillerie, qui vend plus d’un million de bouteilles de Calvados par an modernise son image pour toucher une clientèle plus jeune. Pour ses 200 ans d’existence, l’entreprise produit de nouveaux calvados arrangés, aromatisés aux goûts de vanille, de banane, d’ananas et d’orange-café. Désormais, le Calvados se réinvente et s’exprime dans des recettes de cocktail étonnantes. Bonne dégustation !

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Infos pratiques

Distillerie Busnel
Route de Lisieux
27260 Cormeilles
Distillerie-busnel.fr

Rédigé par Grégory Cassiau, les-escapades.fr

Sur la route des fromages AOP

Sur la route des fromages AOP