Depuis quelques temps avec Clélia, on avait envie d’en apprendre davantage sur l’univers des cocktails. Aujourd’hui, on saute le pas avec des amis de la famille. Le rendez-vous est pris dans un lieu d’exception : le Palais Bénédictine à Fécamp.

La visite du musée 

Au départ de Rouen, nous avons mis une petite heure pour arriver à destination. Des amis de la famille, Trinidad, Emmanuel, Isabelle et Yves nous rejoignent. À notre arrivée au palais, nous faisons connaissance avec Élodie, notre accompagnatrice. Nous commençons par la visite du musée. La première salle nous impressionne déjà par sa hauteur. Clélia est captivée par le plafond : « Ça ressemble à une coque de bateau inversée », me dit-elle. Plus loin, nous arrivons devant un magnifique vitrail qui représente le fondateur du palais et l’inventeur de la liqueur bénédictine :  Alexandre Prospère Hubert Le Grand, dit Alexandre Le Grand. Ça ne s’invente pas ! 

Hommage au XIXe siècle 

Après avoir admiré les collections d’Alexandre Le Grand, dans la salle qui porte son nom se trouvent les photos de la construction du palais, des anciennes affiches publicitaires de l’époque imaginées par le fondateur. Cet entrepreneur fécampois a érigé un véritable empire autour de la liqueur. Précurseur, il avait compris la puissance de la publicité et du marketing avant l’heure. Notre visite prend fin à la Salle des plantes et des épices, où est présentée une partie des ingrédients utilisés dans la composition de la liqueur. Pas moins de 27 plantes et épices aux senteurs variées venues du monde entier, tout de même ! 

Peu de temps après, devant les immenses alambics, Élodie nous confie alors que la composition exacte de la liqueur reste un secret bien gardé… 

Dégustation de Bénédictine  

Après ce cours théorique, place à la dégustation ! Élodie nous emmène dans une petite salle où nous attendent différents ustensiles dont nous allons bientôt avoir utilité.  

Mais avant ça, nous goûtons enfin la Bénédictine. Les premiers commentaires arrivent : « C’est fort  ! On sent vraiment l’alcool  », lance Isabelle. « Il y a des notes sucrées », précise Emmanuel. Après cette première approche, Élodie propose de nous installer derrière le comptoir. « Maintenant, c’est à vous de jouer. Nous allons réaliser un cocktail qui s’appelle le Béné-Rinha, un cocktail à base de bénédictine et de citron », indique-t-elle. 

Atelier cocktails au Palais Bénédictine - Expérience

Mon premier cocktail ! 

Je découvre avec surprise mes nouveaux instruments de travail : doseur, passoire, verre à mélange, et le fameux shaker ! On commence par couper un citron dans le sens de la longueur puis en quartiers. Viennent s’ajouter à cela 4 glaçons et 2 centilitres de Bénédictine. Nous versons le tout dans le shaker. « Maintenant, faites un pas en arrière. Un demi-tour. Levez votre shaker au-dessus de vos épaules. Et shakez de haut en bas !  » , lance avec le sourire Élodie. On se prend tous au jeu et on effectue le mouvement avec plus ou moins d’agilité. « Je crois qu’on a trouvé la danse de l’été prochain  », plaisante  Yves. Au bout de quelques minutes, nous ouvrons le shaker pour remplir notre verre à cocktail.

Le mariage de la liqueur et du citron donne à ce dernier une couleur menthe à l’eau. Nous trinquons. Les premières réactions ne tardent pas à arriver : « J’adore le goût », indique Trinidad. 

« C’est super frais ! », précise Emmanuel. Clélia ajoute même que « ça donne envie de le refaire prochainement ». Reste à savoir maintenant : qui s’occupe du cocktail le week-end prochain ?  

Atelier cocktails au Palais Bénédictine - Expérience

Le PALAIS Bénédictine

Situé en Seine-Maritime, à Fécamp, le Palais Bénédictine a été érigé par le négociant en spiritueux, Alexandre Le Grand. Le palais comporte un musée et sert toujours comme lieu de fabrication de la liqueur bénédictine.

© Jean-Luc Bohin

infos pratiques

L’initiation cocktail  
Palais Bénédictine
110 rue Alexandre Le Grand – 76400 Fécamp
benedictinedom.com

Information et réservation  au 02.35.10.26.10 ou   
infos@benedictine.fr

Dates 2020

Week-end et tous les jours pendant les vacances scolaires.

Environ 1h15 à 1h30 (visite libre du Musée + Initiation Cocktail Bénédictine).

Tarifs 2020

20€ par personne

Informations soumises à modification durant l’année. 

Les informations pratiques communiquées sont sujettes à modification.

Réveillez vos papilles selon Claude monet

Réveillez vos papilles selon Claude monet

Balade nocturne au jardin d’Agapanthe

Balade nocturne au jardin d’Agapanthe