• Ajouter à une liste de favoris

L’Impressionnisme, une affaire de paysage ? Pas que ! Si Monet, Pissarro ou Sisley ont révélé la Normandie dans toutes ses couleurs, ils ont aussi témoigné des changements sociétaux de leur temps. Rendez-vous est pris en 2024 pour célébrer les 150 ans de l’impressionnisme, avec au programme des expositions foisonnantes et des événements dans l’air du temps.

« La couleur au jour le jour », thème de la PRÉCÉDENTE édition (2020)

En 2020, l’exposition Les Nuits électriques du MuMa, au Havre, était l’un des temps forts. Monet, Pissarro ou Bonnard s’intéressent ici à l’arrivée de l’électricité dans les villes. Surprenant, non ? Car cette quatrième édition de Normandie Impressionniste a montré à quel point les peintres du plein air ont saisi leur quotidien et les mutations de leur époque.
C’est aussi l’entrée dans l’ère industrielle qui fascine ces artistes. Le Musée des Beaux-Arts de Caen a dévoilé leurs regards avec Les villes ardentes. Art, travail, révolte.1870/1914. Pour prolonger la balade en ville, un tour à l’Artothèque a permis d’explorer, avec Serial couleurs, les filiations impressionnistes dans la création contemporaine. Assurément, la Normandie, terre nourricière du mouvement, continue de stimuler la création des artistes d’aujourd’hui !

Une fresque à 360°

Direction Rouen et l’incontournable exposition François Depeaux, l’homme aux 600 tableaux. Imaginez-donc ! Cet industriel rouennais de la fin du 19è siècle ne possédait pas moins de 55 Sisley, 20 Monet, des œuvres de Renoir, Pissarro, etc. Le Musée des Beaux-Arts entendait ainsi retracer l’aventure passionnante de ce collectionneur visionnaire. L’herbier secret de Giverny a pris place au Muséum d’histoire naturelle. Car Monet et son beau-fils, Jean-Pierre Hoschedé, avaient une passion commune pour la botanique. La star, ici, est un coquelicot : le papaver monetii, trouvé par Monet lui-même dans son jardin et montré pour la première fois au public.
En 2020, une fresque à 360° nous a propulsés dans le Rouen des années 1890 tel que l’a connu Monet.

Une plongée dans le quotidien des peintres

Qui n’a pas rêvé de se glisser dans l’atelier d’un peintre ? L’exposition Dans l’atelier, au musée de Vernon, a révélé toutes les facettes de ce repaire créatif. A quelques kilomètres, Giverny est bien l’atelier à ciel ouvert de Monet. Une déambulation dans les jardins de sa maison est une exposition en soi. S’y tenait en 2020 Reflets d’une collection et L’atelier de la nature au Musée des impressionnismes Giverny.
Avec De l’aube au crépuscule, le musée de Louviers a permis d’appréhender cette obsession quotidienne des impressionnistes qui cherchaient à saisir la lumière et les instants fugaces qu’elle révèle. Les couleurs intimes des scènes de vie captées par Pissarro, Renoir ou Signac sont de toute beauté.
Et pour s’immerger dans le quotidien d’un peintre du plein air, un détour par Saint-Lô et son Musée des Beaux-Arts était tout indiqué. L’exposition Les artisans de la couleur racontait la journée d’un peintre en détaillant ses conditions de vie et de création.

L’aventure de la côte !

Respirez l’air marin, embrassez les falaises et l’horizon du regard, vous êtes bien sur la côte normande. Des expositions iodées à souhait s’y sont tenues lors de l’édition 2020 du festival.
A Dieppe, le musée de la Ville a présenté des toiles des grands maîtres aimantés par les beautés du rivage et a proposé un focus sur Eva Gonzalès, l’une des rares femmes peintres impressionnistes de renom. A Fécamp, on a découvrert les prémices de l’impressionnisme avec les œuvres d’Eugène Le Poittevin qui a contribué à populariser Etretat en tant que station balnéaire à la mode (L’invention d’Etretat).
Un petit tour par Honfleur où l’on a découvert l’expo Les couleurs de la mer.Charles-François et Karl Daubigny en Normandie au musée Eugène Boudin a croisé les impressions du père et du fils autour de l’éclat des falaises et des humeurs marines. De quoi donner envie de vivre soi-même ces moments de pure contemplation normande !
Et pour un décor plus sauvage, direction les grands espaces du Cotentin. Au musée Thomas Henry de Cherbourg, Voyages en terre inconnue : Boudin, Renoir, Signac… en Cotentin retraçait l’aventure de ces artistes avant-gardistes qui ont posé leurs chevalets dans cette région encore à l’écart des grands itinéraires artistiques normands. La virée promet de vibrantes escapades !

Prenez date : le prochain Festival Normandie impressionniste vous donne rendez-vous en 2024 ! A Caen, Rouen, Le Havre, Giverny, mais aussi aux quatre coins de la Normandie, vous allez pouvoir vous nourrir d’expositions impressionnistes et d’animations, et ce plusieurs mois durant.

Infos pratiques

Normandie Impressionniste 2024
Dans toute la Normandie
Dates à venir
www.normandie-impressionniste.fr

En direct de Rouen

Suivez 24h/24 les variations de lumière sur la façade de la Cathédrale Notre-Dame de Rouen qui a tant inspiré Monet !
Je veux voir !

Cathédrale de Rouen depuis l’Office de Tourisme © J.F Lange – Rouen Normandie Tourisme et Congrès