A ville d’exception, événement d’exception ! Depuis les 500 ans de la ville en 2017, on se régale chaque année de la programmation d’Un Eté au Havre. Des œuvres monumentales et des expositions vous invitent à redécouvrir cette ville en bord de mer, à l’architecture avant-gardiste.

De nouvelles œuvres éphémères

Chaque été, de grands artistes d’art contemporain sont invités à livrer leur vision de la ville, en imaginant une œuvre créée spécialement, in-situ. Si l’édition 2020 revêt un caractère particulier en raison de la crise sanitaire actuelle, bonne nouvelle : de nouvelles œuvres éphémères sont à découvrir cette saison.
L’endroit et l’envers est l’œuvre monumentale que L’Hôtel de Ville du Havre a inspiré à Rainer GROSS. L’an passé, vous avez aimé la Narrow House et ses étranges proportions, de l’Autrichien Erwin Wurm ? Alors il y a de grandes chances pour que la Caravane dans le ciel signée Benedetto Bufalino ne vous laisse pas insensible.

Sur le parking de la plage, vous ne pouvez pas la louper et pour cause. Elle culmine à plusieurs mètres de hauteur ! Toujours à la plage, en remontant vers Sainte-Adresse, l’œuvre de Fabien Mérelle, A l’origine, avait marqué les esprits. Elle revient en 2020 là où on ne l’attend pas… ! Changement d’ambiance dans la fantastique Eglise Saint-Joseph, source intarissable d’inspiration pour les artistes d’Un Eté au Havre. Carte blanche a été laissée à Claude Lévêque qui y déploie un « manteau de fleurs mouvant ». Enfin, il ne vous aura pas échappé que le thème retenu cette année est « Regarder la mer ». Qui mieux que Monsieur Goéland de Stephan Balkenhol pour incarner ce thème ? Cette sculpture monumentale en bronze peint, de 2m80, est posée sur un perchoir de 3m20.

Des œuvres pérennes très photogéniques

Elles font désormais partie intégrante de la ville. On pense de suite à Catène de containers de Vincent Ganivet, qui a littéralement transformé le quai Southampton. Non loin de là, en face du Volcan, les jets d’eau de l’œuvre Impact, de Stéphane Thidet sont hypnotiques. Sur la plage, l’œuvre de Lang/Baumann très graphique, à l’image de la ville, fait elle aussi son « petit effet ». 

des expos DANS LES MUSées

Ce programme dans l’espace public se complète de 3 grandes expositions :
Nuits Electriques au MuMa, Musée d’Art moderne André Malraux. Du 3 juillet au 1er novembre 2020.
• Mrzyk & Moriceau, Never Dream of Dying au Portique, Centre régional d’art contemporain du Havre. Du 11 juillet au 27 septembre 2020.
EXHIBIT ! au Tetris, Salle de musiques actuelles, pour explorer la création numérique avec Lawrence Malstaf et Alex Verhaest. Du 27 juin au 6 septembre 2020.

LE SAVIEZ-VOUS ?

  • Le Havre fut fondé en 1517 par  François 1er  qui ordonne la création d’un port fortifié.
  • C’est au Havre que Claude Monet a peint Impression, soleil levant  en 1872. Ce tableau allait donner son nom au mouvement impressionniste.
  • L’architecte  Oscar Niemeyer  qui a imaginé et fait « sortir de terre » le Volcan, monument emblématique du Havre, était brésilien.
  • Le réalisateur finlandais Aki Kaurismäki a obtenu le Prix de la Critique internationale au Festival de Cannes 2011 pour son film  Le Havre. Little Bob, figure du rock’n’roll français et havrais depuis longtemps, y tient un petit rôle.

INFOS PRATIQUES

Un Eté au Havre 2020
www.uneteauhavre.fr

Pour tout savoir de la programmation et réussir l’expérience Un Été au Havre, rendez-vous à l’espace information-médiation, véritable QG de l’événement, situé 125 rue Victor Hugo.

tARIFS

Gratuit (à l’exception de certaines expositions dans les musées)

DATES

Du samedi 11 juillet au samedi 3 octobre 2020