La Normandie, berceau de l’Impressionnisme, a inspiré bon nombre d’artistes grâce à ses couleurs et sa lumière changeante. Dès la fin du 19ème siècle et durant plusieurs décennies, les peintres sont venus sur tout le territoire normand pour en croquer les paysages.

Le bassin des nymphéas – Giverny

Pendant plus de 40 ans, Claude Monet s’inspira des jardins de sa maison de Giverny pour y peindre ses plus grandes œuvres. Une série d’environ 250 toiles est dédiée aux nymphéas.

© Eric Benard

Rouen

Les peintres impressionnistes ont été impressionnés par la cathédrale notamment (Monet fera une série de 30 toiles) mais aussi par la vue sur la ville et la Seine depuis la côte Saint-Catherine à Bonsecours.

© Séverine Frères

Le Havre

« Impression, soleil levant », peint par Claude Monet, est la peinture qui a donné son nom au courant Impressionniste. Le Havre est donc le berceau du courant et sera peint par de nombreux artistes comme Pissarro, Boudin ou encore Dufy.

© Gregory Cassiau – Les Escapades

Honfleur

Dès 1820, les peintres romantiques seront attirés par Honfleur. Puis dès 1860, Eugène Boudin va rassembler ses amis peintres à l’auberge Saint-Siméon. Parmi eux, Monet, Jongkind ou encore Courbet.

© Sabina Lorkin – Anibas Photography

Invitation chez Monet à Giverny

Invitation chez Monet à Giverny

Monet, qui es-tu vraiment ?

Monet, qui es-tu vraiment ?