Pour les petites ou les grandes occasions, pour le plaisir des yeux et des papilles, voici notre sélection de produits sucrés et de spécialités normandes incontournables qui sentent bon le beurre, la pomme et le caramel. Bon appétit !

La traditionnelle tarte normande aux pommes

Tarte normande aux pommes
Tarte normande aux pommes © AdobeStock / F. Sanse

C’est l’alliance parfaite d’une pâte brisée (ou sablée), de pommes, d’un appareil à base de crème fraîche et de poudre d’amandes, et d’une délicate touche de Calvados. Le meilleur de la Normandie réuni en un dessert gourmand et fondant. La traditionnelle tarte normande aux pommes continue de faire chavirer les cœurs. Et on comprend pourquoi ! A retrouver dans les boulangeries-pâtisseries de Normandie et d’ailleurs ou bien à réaliser directement à la maison. Vous ne serez pas déçus !

Le dessert normand à découvrir : la teurgoule

Teurgoule
La teurgoule © JP Gratien – Calvados Attractivité

La teurgoule, c’est quoi exactement ? Un dessert traditionnel normand, sorte de riz au lait parfumé à la cannelle. Le riz cuit pendant de longues heures dans un plat adapté, en grès. La teurgoule se déguste froide, tiède ou chaude. Un conseil avant de la manger chaude, tout juste sortie du four : soyez patient.e.s. En effet, la teurgoule viendrait de l’expression « se tordre la goule (le visage) », car l’on se dépêchait de la manger au risque de se brûler. Une fois le plat entamé, il est difficile voire impossible de s’arrêter !

La Confiture de lait, onctuosité et gourmandise

Pause gourmande et confiture de lait
Pause gourmande © JP Gratien – Calvados Attractivité

La confiture de lait fait partie des spécialités normandes sucrées. Elle est le résultat d’une (très) longue réduction du lait, qui, mélangé à du sucre, prend l’aspect d’une confiture crémeuse à souhait. À déguster à la petite cuillère (avec modération !), en tartines, sur des crêpes, ou à intégrer à des recettes de desserts. Le doute demeure quant à la véritable origine de ce que l’on appelle aussi le « dulce de leche ». Une légende raconte qu’au XIXe siècle, un cuisinier de Napoléon avait oublié le lait sur le feu et qu’il avait découvert une pâte onctueuse aux notes caramélisées.

Les Caramels d’Isigny, 100 % plaisir

Boite de Caramels d'Isigny
© Caramels d’Isigny

Difficile de résister à l’appel des Caramels d’Isigny. Fabriqués à partir de matières premières locales, dont le fameux beurre d’Isigny AOP (Appellation d’Origine Protégée), ces bonbons pleins de douceur font l’objet d’une préparation et d’une cuisson minutieuses. Leur naissance à Isigny-sur-Mer remonte aux années 1930. La ville, déjà réputée dans la production de produits laitiers, se trouve une nouvelle spécialité. Et quelle spécialité ! Aujourd’hui, les fameux caramels tendres d’Isigny se déclinent en 70 variétés, et même en pop corn !

L’irrésistible madeleine Jeannette

Madeleines Jeannette
Madeleines Jeannette © droits réservés

Jeannette, c’est une belle histoire rythmée de rebondissements. En 2015, les salariés, avec le soutien d’investisseurs et d’un financement participatif, réussissent à sauver l’entreprise. Et ils ont eu raison. Depuis, tous les jours, une tonne de madeleines est produite. La gamme s’est enrichie allant des classiques aux fruits rouges ou au chocolat à des madeleines plus originales à base de gingembre ou de rose. Elle est juste délicieuse trempée dans une tasse de café ou de thé.

La maison du Biscuit porte bien son nom

Cette boutique offre une variété exceptionnelle de biscuits, financiers, tuiles, rochers, meringues, cookies, etc. Les biscuits sont fabriqués dans les ateliers à partir de produits normands. Et c’est une fierté pour l’équipe qui produit chaque année plus de 450 tonnes de biscuits. Intéressons-nous de plus près à l’un de leurs produits emblématiques : le financier. Moelleux, à base d’amande, avec du miel et de la compote de pommes : c’est le coup de cœur assuré. Autre avantage, ces produits peuvent être congelés. A notre avis, vous n’aurez pas le temps de le faire, vos amis auront englouti la boîte avant !

Le sucre de Rouen, ce sucre d’orge normand

Sucre de Rouen
Sucre de Rouen © droits réservés

C’est une spécialité rouennaise datant de 1592, imaginée par un apothicaire comme remède à la mélancolie et pour guérir les maux de gorge. C’est un mélange de sucre, de sirop de glucose, de compote, de jus de pomme et d’eau. L’ESAT (Etablissement et service d’aide par le travail) du Pré de la Bataille assure sa fabrication artisanale. Douze personnes produisent chaque année 3 tonnes de sucres de Rouen.

Les biscuits de l’Abbaye, l’idéal pour le café

Dans l’Orne, la biscuiterie de L’Abbaye propose depuis 1909 une gamme complète de biscuits, sablés et galettes. On connaît l’incontournable Trouvillais au citron, aux fruits rouges ou à la pomme. Puis on pense au « Carré normand » ou au « Petit normand » qui sont de belles madeleines de Proust nous rappelant nos souvenirs d’enfance. Plus récemment, une gamme « Green Up’ » a vu le jour : des recettes bio 100% végétales, 100% énergie, à base de graines de chia, de spiruline ou de thé matcha. Détail qui a son importance : la biscuiterie travaille essentiellement en lien avec des producteurs normands : farine de blé, le beurre et la crème d’Isigny A.O.P., caramel, etc.

La route du cidre

La route du cidre

  • Ajouter à une liste de favoris