Quelles sont les spécialités culinaires de la Normandie ? Ci-dessous des éléments de réponse avec quelques-uns des produits normands les plus emblématiques, la crème de la crème ! Coquillages, charcuterie, fromages, etc. : découvrez les produits qui font la renommée de la gastronomie normande.

Les Fromages AOP de Normandie

Gastronomie normande
Gastronomie normande © Patrick Forget – sagaphoto

Quand on parle de la gastronomie normande, la première image qui nous vient à l’esprit est sans conteste celle de ses fameux fromages. Et, nous sommes gâtés avec 4 fromages AOP (Appellation d’Origine Protégée) : le neufchâtel, le livarot, le camembert et le pont-l’évêque. Ce plateau de fromage est une invitation au voyage dans le bocage normand. Petit conseil : n’oubliez pas de sortir vos fromages 2 heures avant de les déguster pour exalter toutes leurs saveurs. Le saviez-vous ? Des villages normands ont donné leur nom à ces célèbres fromages. Ainsi, vous pouvez prendre la pose devant le panneau d’entrée de ville Camembert !

Les huîtres normandes 

Dégustation d'huîtres à Port en Bessin - Le goût du Large
Port en Bessin, Le goût du Large © Sabina Lorkin – Anibas Photography

Focus sur 5 grands crus normands d’huîtres. Sur la côte ouest de la Manche, l’huître dite de « pleine mer » a un parfum particulièrement iodé et un goût corsé. Sur la côte Est, sa cousine de Saint-Vaast-la-Hougue, iodée et charnue, a une saveur de noisette. Dans la Baie des Veys, leur saveur se fait douce et croquante. En remontant sur la Côte de Nacre, l’huître est iodée et équilibrée. Enfin, direction la Seine-Maritime cette fois pour savourer l’huître de Veules-Les-Roses, bien charnue et au goût prononcé.
La grande majorité des restaurateurs normands mettent les produits régionaux à l’honneur sur leur carte.
Vous cherchez des idées recettes à base d’huîtres ? Rendez-vous sur le site du Comité Régional de conchyliculture. 

La coquille Saint-Jacques 

Coquilles Saint-Jacques
Coquilles Saint-Jacques © Loic Durand Calvados Attractivité

De son nom normand godefiche, la Saint-Jacques est sans conteste un produit phare de la mer. Mais saviez-vous que la Normandie est la première région française de pêche de la coquille Saint-Jacques ?
Et pour nous en parler, quoi de mieux que de faire appel au grand gagnant de l’émission Top Chef, David Gallienne ? Il nous présente, depuis les cuisines de son restaurant Le Jardin des Plumes à Giverny, sa recette de cannelloni de Saint-Jacques. En 30 minutes top chrono, vous allez réussir à surprendre vos invités !

L’andouille de Vire

Andouille de Vire, entreprise Asselot
Andouille de Vire, entreprise Asselot © Office de Tourisme Pays de Vire / LMACH

L’andouille n’est pas seulement un mot dont on affuble l’autre quand il nous court sur le haricot ! C’est aussi et surtout une spécialité culinaire normande que vous allez adorer ou que vous appréciez déjà. Il s’agit d’une charcuterie issue du bocage virois, dans le sud ouest de la Normandie. Il existe une Foire à l’andouille qui se tient chaque année. Si vous arpentez les marchés du sud Manche, il est fort possible que vous puissiez y déguster une délicieuse galette de blé noir à base d’andouille.

Le boudin noir, la spécialité de Mortagne-au-Perche

Le boudin noir est la spécialité de Mortagne-au-Perche, charmante petite ville située au nord du Parc naturel régional du Perche. Nombreux sont les restaurateurs à le mettre à leur carte. Chaque année, fin mars, se tient la Foire au boudin. L’occasion de mettre en avant ce fantastique terroir. Âmes (estomacs) sensibles s’abstenir : l’événement donne aussi lieu au concours du plus gros mangeur de boudin !

Tripes à la mode de Caen

Bocal de tripes à la caennaise
Epicerie fine et caviste Les accords parfaits © Les Conteurs / Caen la Mer Tourisme – Office de Tourisme des Congrès

Voici encore une spécialité normande typique, à base de bœuf. La recette « à la mode de Caen » se transmet depuis des générations. Carottes et oignons entrent notamment dans son élaboration. Ce plat s’accompagne de préférence de purée (maison). Comme chaque spécialité française ou presque, cet aliment roi a ses inconditionnels et même sa confrérie : La Tripière d’or.

L’agneau de pré-salé

Moutons des prés salés en Baie du Mont-Saint-Michel
Moutons des prés-salés en Baie du Mont-Saint-Michel © Emmanuel Berthier

On vous emmène cette fois en baie du Mont-Saint-Michel et sur la côte ouest du Cotentin. L’agneau de pré-salé est un produit du littoral et du terroir. Ce qui caractérise cet élevage ? Le pâturage des agneaux sur les espaces recouverts par la mer lors des marées.

L’omelette de la Mère Poulard


Si le Mont-Saint-Michel est connu dans le monde entier, la fameuse omelette de la Mère Poulard, un restaurant (enfin une auberge, ou plutôt une institution) basé sur le Mont, n’est pas en reste ! L’omelette soufflée, cuite au feu de bois, est concoctée devant les clients. La préparation est d’ailleurs un vrai spectacle en soi, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous. Mais, mystère, sa recette est jalousement gardée secrète.

Réveillez vos papilles selon Claude monet

Réveillez vos papilles selon Claude monet

La route du cidre

La route du cidre

  • Ajouter à une liste de favoris