Château Gaillard, la forteresse de Richard Cœur de Lion, le Domaine d’Harcourt et son arboretum, ou encore la Tour grise de Philippe Auguste… Entre architecture religieuse ou militaire, légendes et autres détours qui nous replongent illico presto dans le passé, explorez l’Eure médiévale.

Château-Gaillard

Même en ruine, Château-Gaillard, perché sur son éperon rocheux, reste imposant et majestueux. Il offre une vue époustouflante sur l’un des méandres de la Seine aux Andelys.

Cette forteresse du XIIe siècle a été érigée, en seulement un an, par Richard Cœur de Lion pour protéger la ville de Rouen des assauts du roi de France, Philippe Auguste. Réputée invincible, elle tombe aux mains des français en 1204 après un siège de quelques mois précédant de peu le rattachement du Duché à la Couronne de France.

Château-Gaillard
27700 Les Andelys

Le Domaine d’Harcourt

Forteresse de terre, de bois puis de pierre, le château avec son mur d’enceinte, sa basse-cour et ses fossés, date des XIIe et XIVe siècles. Il a la particularité de présenter deux visages : un aspect féodal à l’ouest et, de l’autre côté, l’image d’une résidence classique du XVIIe siècle. L’édifice est niché au cœur d’un magnifique arboretum, considéré comme l’un des plus anciens de France. Une belle invitation à la promenade.

Domaine d’Harcourt
13 rue du château
27800 Harcourt

Le château de Gisors

Au carrefour de la Normandie, de la Picardie et de l’Ile de France, Gisors s’impose très tôt comme un site stratégique. La construction du château débute sous le règne du deuxième fils de Guillaume le Conquérant au XIe siècle. A l’époque, cette fortification est destinée à protéger les possessions normandes du roi d’Angleterre contre toute attaque du Roi de France. Le château de Gisors a subi de nombreux remaniements jusqu’à devenir aujourd’hui un modèle d’architecture militaire médiévale.

Château de Gisors
Place Blanmont
27140 Gisors

L’abbaye de Mortemer

L’abbaye cistercienne de Mortemer fut fondée en 1134 par Henri Ier de Beauclerc, duc de Normandie, roi d’Angleterre et fils de Guillaume le Conquérant. Nichée dans un vallon au cœur de la Forêt de Lyons, le site invite à la flânerie avec les ruines de l’abbatiale et de ses bâtiments conventuels, son parc et ses étangs. On dit aussi que l’abbaye serait hantée…

De nombreux événements, culturels et festifs, s’y tiennent de nos jours, parmi lesquels les Nuits des fantômes !

Abbaye de Mortemer
27440 Lisors

La Tour Grise

Ce donjon cylindrique du XIIe siècle, édifié à la demande de Philippe Auguste, abrite une exposition sur l’histoire médiévale de la cité et notamment la terrible Bataille de Verneuil, qui opposa, en 1424, 11 000 Français et quelque 7 000 Écossais contre 14 000 anglais. Bâtie en pierre de grison caractéristique du Pays d’Ouche avec des murs de 4 mètres d’épaisseur, vous profiterez à son sommet d’une vue imprenable sur la ville médiévale.

La Tour Grise
Rue de la Tour Grise
27130 Verneuil d’Avre et d’Iton

Le château du Blanc-Buisson

Le château du Blanc-Buisson est une demeure féodale dont les origines remontent à la fin du XIIIe siècle. Au cours des 7 siècles d’histoire, il n’a appartenu qu’à trois familles et s’est presque toujours transmis par mariage ou héritage. Le château est un beau témoignage d’une architecture à la fois civile et militaire de l’après Moyen-Age dans le Pays d’Ouche. Une légende évoque la présence de souterrains passant sous les douves…

Château du Blanc-Buisson
Saint-Pierre du Mesnil
27330 Mesnil en Ouche


Les châteaux méconnus du Moyen Âge

Les châteaux méconnus du Moyen Âge

Mystères et légendes médiévales en Normandie

Mystères et légendes médiévales en Normandie