Né au milieu des années 70, le label « Petites Cités de Caractère » récompense les villes et les villages qui possèdent un patrimoine remarquable. De Bellême à Sées, partez à la découverte de ces petits villages qui sentent bon la Normandie.

Touques

Avec son port qui débouchait directement sur la mer, Touques était un centre économique important au Moyen Age. De cette période faste, la ville a conservé quelques précieux vestiges dont l’église Saint Pierre du XIe siècle, bel exemple de construction romane et des halles du XVe siècle.

Bellême

Edifiée sur un éperon rocheux, à proximité d’une forêt dont les sous-bois sont riches en champignons, Bellême conserve de nombreux vestiges de son passé dont le Porche du XVe siècle de la ville close et les vieilles demeures aux façades des XVIIe et XVIIIe siècles.

Domfront

Domfront
Domfront © Stéphane Maurice

Domfront a su préserver son caractère médiéval au cours des siècles : maisons à pans de bois, rues étroites et pavées bordées de tours de défenses et d’hôtels particuliers. Sans oublier les vestiges de son donjon et l’église Notre-Dame-sur-l’Eau, bel exemple de l’architecture romane normande.

Écouché

Anciennement fortifiée, Écouché était une étape pour les pèlerins qui se rendaient au Mont-Saint-Michel au Moyen Age. Bien que touchée lors des combats de la Libération en août 44, les ruelles situées autour de son église gothique laissent entrevoir de petits hôtels particuliers avec de jolies tourelles.

Sées

Place-forte romaine puis cité épiscopale dès le IVe siècle, Sées, très touchée par les invasions vikings se reconstruira autour de 3 bourgs distincts au Xe siècle. Ville hôpital pendant la bataille de Normandie en 1944, Sées a été épargnée par les bombardements. La cathédrale, chef d’œuvre d’architecture gothique, domine la ville et ses quartiers anciens.

La Perrière

La Perrière
La Perrière © Ben Collier

Le village bâti sur une corne rocheuse, classé site naturel, domine très largement la campagne percheronne. Centre important de fabrication de broderies sur filet jusqu’en 1870, ses ruelles et les nombreuses demeures des XVIe et XVIIe siècles aux façades colorées témoignent de ce riche passé.

Le Sap

Le village s’est développé à la fin du XIe siècle autour de l’imposant Fort Montpellier dont on peut encore voir d’importants vestiges. Bâti à la croisée du pays d’Auge et du pays d’Ouche, la cité présente des maisons typiques en briques rouges et de belles demeures à colombages et pans de bois, construites entre le Moyen Age et le XIXe siècle.

Mortagne-au-Perche

Couple dans les ruelles de Mortagne-au-Perche
Mortagne-au-Perche © Teddy Verneuil

Capitale du boudin noir, ville natale du philosophe Alain, cette ancienne ville close dévoile au détour de venelles et ruelles pavées, de belles demeures, des hôtels particuliers, des jardinets clos sans oublier quelques vestiges comme la Porte Saint-Denis, la crypte Saint-André, le cloître et la chapelle Saint-François…

Longny-au-Perche

Érigée à partir du XIe siècle, la cité a dû sa prospérité à l’industrie du fer et au commerce. Dominée par la flèche de son église et sa chapelle, joyau de la Renaissance, Longny-au-Perche garde un bâti typiquement percheron et d’anciennes maisons à colombages.

Saint-Céneri-le-Gérei

Saint-Céneri-le-Gérei
Saint-Céneri-le-Gérei © Teddy Verneuil

Au cœur des Alpes Mancelles, ce village pittoresque avec son pont enjambant le cours d’eau, les jolies demeures en pierre, l’église romane dotée de splendides fresques des XIIe et XIVe siècles, et la chapelle gothique du Petit Saint-Céneri, inspira nombre de peintres célèbres, comme Corot, Courbet… et incite à la flânerie.

Saint-Pair-sur-Mer

Station balnéaire, Saint-Pair-sur-Mer est une des cités les plus anciennes de la Baie du Mont-Saint-Michel. Colonisée au Xe siècle par les scandinaves, puis administrée par les moines du Mont-Saint-Michel, la cité prospère avant d’être détrônée par Granville au XVe siècle. Elle renait au XIXe siècle avec la mode des bains de mer.

Bricquebec-en-Cotentin

Née avec l’arrivée des vikings et après un passé tumultueux, la cité devient un centre économique important au XVe siècle. Témoin de cette époque, le vieux château, édifié du XIe au XVe siècle, avec son haut donjon polygonal et son immense salle seigneuriale d’époque romane, domine le bourg.


Les sites UNESCO en Normandie

Les sites UNESCO en Normandie

Les plus beaux phares à voir ou visiter

Les plus beaux phares à voir ou visiter