Deauville est une référence internationale, rendez-vous des étoiles du grand écran et des turfistes inconditionnels. Les Planches, la plage, les parasols multicolores, les hôtels de standing et le casino participent à la légende de cette ville de la Côte Fleurie. A découvrir à la journée, l’espace d’un week-end ou bien plus.

Lieux de visite à ne pas manquer à Deauville

 Le Centre International : Inauguré en 1992, le C.I.D est la vitrine locale sur le monde : une prouesse technique enterrée plusieurs mètres sous terre pour respecter le paysage qui sait rester à la pointe de la technologie pour accueillir les plus grands événements.

L’hippodrome de la Touques : Le Duc de Morny, père du Deauville moderne et passionné de chevaux, fît construire ce champ de course en 1864. Aujourd’hui, des épreuves y sont courues toute l’année dont des courses dites de Groupe 1 lors du très réputé meeting d’août. Au centre des pistes, trois terrains de polo voient régulièrement s’affronter les meilleures équipes au monde.

Courses à l'hippodrome de Deauville
Courses à Deauville © Sandrine Boyer Engel

L’établissement de vente Elie-de-Brignac : Si son hall en amphithéâtre sert également aujourd’hui de salle de spectacle, l’établissement reste le dernier point de vente de chevaux de Deauville. Un lieu assurément surprenant où des yearlings (ces pur-sang dans leur deuxième année) se négocient à prix d’or. Des acheteurs venus de toute la France et du monde entier s’y pressent.

La maison d’Eugène Boudin « la Breloque » : Précurseur de l’impressionnisme, le natif d’Honfleur a rendu célèbres les ciels de Normandie. Inévitablement sensible aux lumières du littoral deauvillais, côté plage et côté port, sa dernière volonté fût de mourir dans cette bâtisse, face à la mer.

La villa Strassburger : Inscrite aux Monuments Historiques en 1975, cette demeure de luxe fut érigée pour le baron Henri de Rotschild en 1907 et rachetée en 1924 par le milliardaire américain Ralph-Beaver Strassburger. Archétype des manoirs augerons, elle charme ses visiteurs avec son rez-de-chaussée en damiers de briques et de pierres et son étage à pans de bois.

Le casino : Classé parmi les références européennes, le casino actuel se situe à l’emplacement du premier établissement ouvert en 1864. Les lumières d’aujourd’hui brillent depuis 1912 sur le front de mer et rappellent, majestueuses, le faste des fêtes du XVIIIe siècle dans la station balnéaire.

Casino de Deauville
Casino de Deauville © Gregory Wait / Calvados Attractivité

L’établissement des bains de mer : Construit en 1923, l’établissement s’étire de galeries en atriums et en bassins ornés de mosaïques le long des Planches. Ici, vous pourrez louer les légendaires parasols ou profiter paisiblement des transats et autres cabines, à deux pas de la plage. Côté mer, les cabines Art deco portent fièrement le nom des acteurs et réalisateurs qui ont participé au Festival du film américain de Deauville. Une véritable invitation au voyage dans le monde du cinéma. Une promenade, et quelques photos souvenirs, s’imposent.

Les lumières du casino brillent depuis 1912 sur le front de mer et rappellent, le faste des fêtes du XVIIIe siècle.

lieux à visiter absolument

  • Le Centre International
  • L’hippodrome
  • La villa Strassburger
  • Le casino

a voir, a faire autour de deauville, dans le calvados

infos pratiques

Deauville Tourisme
Résidence de l’Horloge – Quai de l’Impératrice Eugénie
14800 Deauville
indeauville.fr

  • Ajouter à une liste de favoris