La route du cidre

Normandie Tourisme
A l'est de Caen, dans le département du Calvados, La Route du cidre est un itinéraire touristique fléché de 40 km qui sillonne un paysage typiquement augeron et relie, par de petites routes pittoresques, les villages de Beuvron-en-Auge (village classé), Bonneboscq, et Beaufour-Druval. Sur La route du cidre, partez à la rencontre d'une vingtaine de producteurs.

Au coeur du Pays d'Auge

Cru de Cambremer

Dans ce superbe décor tout en rondeur, véritable carte postale de la Normandie, châteaux, manoirs, maisons à colombages et champs de pommiers donnent à la région quelques unes de ses plus belles images.

Terre d'élection du cheval où se cachent, dissimulés derrière leurs lices blanches, les haras les plus prestigieux, le Pays d'Auge est marqué par l'opulence et l'authenticité.

Sur la Route du cidre, distilleries et cidreries sont signalées par le panneau "Cru de Cambremer".

 

Du jus de fuit sucré au cidre

Le cidre

De ces fruits au nom chantant et descriptif : la bouteille, le domaine, le tranquille, le bedan, le rouge-mulot ou la petite sorte, mélangés dans des proportions qui sont le secret des producteurs, on extrait le pur jus. C'est le pur jus qui constitue le premier âge du cidre. Car le cidre est un produit vivant qui mûrit, se trouble, s'éclaircit : le pur jus se transforme alors de jus de fruit sucré en cidre gouleyant et droit en goût selon les critères du pays. Le cidre peut évoluer au cours de l'année entre 3,5 et 5 degrés d'alcool par la fermentation des sucres. C'est sa qualité de produit naturel qui vous permettra de trouver en lui une personnalité forte et non un produit banalisé, aseptisé, stabilisé. Les cidres des producteurs du cru de Cambremer ont une saveur légèrement amertumée qui les rend désaltérants.

Eau-de-vie

Le calvados

Le calvados au contraire s'améliore en vieillissant. Cette merveilleuse eau-de-vie encore fabriquée par quelques producteurs traditionnels est la plus grande expression de la pomme. Traité différemment du cidre bouché, boisson de table, le cidre destiné à la bouillerie est laissé en fût sur sa lie. Au bout d'une année ou deux, la majeure partie est distillée selon le procédé normand employé pour la fabrication de toute grande eau-de-vie. Cette distillation peut se faire en deux opérations. On tire d'abord la petite eau qui sera ensuite repassée, c'est-à-dire redistillée pour donner le calvados. Seuls les cœurs sont conservés dans cette distillation pour vieillir doucement dans des fûts de chêne. On en élimine en effet les têtes chargées d'esters et les queues au goût de petite eau. L'âge d'un calvados a naturellement beaucoup d'importance : vous en trouverez encore qui sont quinquagénaires dans les exploitations familiales, mais vous pourrez boire de grands calvados moins âgés.

Apéritif normand

Le pommeau

Apéritif normand composé de moût de cidre et de calvados choisis selon des recettes ancestrales. Il vieillit dans le chêne et il y prend une belle couleur ambrée. Il faut le boire frais et vous lui trouverez du " corps " et du " gouleyant ".

A Cambremer

Les producteurs de cidre, calvados et pommeau

   

Du côté de Beuvron-en-Auge

Les bonnes adresses