Le vélo, tout le monde s’y est mis récemment ! De notre côté, on avait vraiment envie de se faire un week-end à vélo en pleine nature en Normandie. Après quelques recherches, la Suisse normande, via l’itinéraire de La Vélo Francette reliant Ouistreham à La Rochelle, s’est avérée être le circuit idéal pour pédaler en toute sécurité. Alors, en route pour l’aventure en Suisse normande !

De Caen à Thury-Harcourt (28 km)

Le long de la Vélofrancette
Le long de la Vélofrancette © E.Guitton
Le long de la Vélofrancette
Le long de la Vélofrancette © C.Guibert

C’est au départ de la gare de Caen que notre périple a commencé. Nous avons décidé de descendre vers la Suisse normande, mais il faut garder en tête que cet itinéraire permet de rejoindre très facilement la plage de Ouistreham en longeant le canal durant 15 kilomètres. Pour nous, ce sera pour une prochaine fois. La météo est clémente malgré les prévisions : nous sommes ravies ! Nous rejoignons facilement l’itinéraire vélo depuis la gare et nous dirigerons vers l’hippodrome de Caen, le poumon vert de la ville. L’itinéraire cyclable longe la ligne droite en face de la tribune de l’hippodrome, avant de nous mener sur la fameuse voie verte de la Suisse normande.

De nombreux équipements permettent sur la route de pique-niquer. Un petit encas s’impose. Cette voie verte est le lieu idéal pour une sortie en famille ou entre amis au départ de Caen. Les passages à niveau le long de la voie ferrée nous rappellent la fonction première de cette voie. Nous apercevons à un moment un ancien wagon. Nous passons au-dessus de l’Orne, le fleuve, et pédalons sous les arbres. Nous oublions que 10 minutes avant, nous étions encore en plein cœur de la ville de Caen.

De fréquents arrêts, en admiration devant les paysages

En ce qui concerne le tracé, c’est toujours tout droit, ou presque. Nous prenons le temps, et nous arrêtons à chaque lieu que nous trouvons joli, c’est-à-dire presque toutes les 10 minutes. C’est un mélange de forêt, rivières et rochers. D’ailleurs, ici et là, des panneaux « attention chute de rochers » jalonnent le parcours.

28 kilomètres plus tard, nous voici à Thury-Harcourt. Mais juste avant cela, surprise ! Sous sommes passées sous un tunnel dédié à la voie verte, et abritant… des chauves-souris ! Un petit passage par la boîte à livres nous a même permis de tomber sur une couverture avec un vélo ressemblant trait pour trait au nôtre !

Le long de la Vélofrancette
Le long de la Vélofrancette © C.Guibert

Nous décidons alors de nous arrêter prendre un verre à la base de loisirs Thury Plein Air pour une pause bien méritée. Il est possible de louer des kayaks ou paddles, ainsi que des vélos. Et le point de vue depuis la terrasse est très sympa.

Nous arrivons juste à temps, avant l’orage, pour notre nuit étape au Relais de la poste. Cet hôtel à Thury-Harcourt a le label Accueil Vélo, ce qui garantit des services de qualité proposés aux cyclotouristes. Nos vélos sont à l’abri et en toute sécurité, nous pouvons dormir tranquilles.

Le long de la Vélofrancette
Le long de la Vélofrancette © C.Guibert / E.Guitton


De Thury-Harcourt à Flers par La Roche d’Oëtre (54 km)

Le long de la Vélofrancette
Le long de la Vélofrancette © C.Guibert / E.Guitton

Après un bon petit déjeuner, nous faisons une halte devant les ruines du château de Thury-Harcourt puis reprenons la route en direction de la gare de Flers.

La météo qui nous avait épargnées la veille, en a décidé autrement pour notre 2è jour. Ce sera pluie, pluie, et encore pluie ! C’est aussi ça l’aventure, quelques affaires pour ne pas être mouillées, et c’est reparti. Nous optons pour la variante vers la Roche d’Oëtre, mais il est aussi possible de rejoindre Flers depuis Condé-sur-Noireau.

En route, nous rencontrons quelques vaches, et bien sûr des cyclotouristes. L’un d’entre eux nous raconte qu’il part vers l’Asie ! Que seraient les vacances à vélo sans les rencontres en chemin ?

Nous reprenons notre chemin, traversons le Viaduc de Clécy, où quelques grimpeurs s’apprêtent à descendre du viaduc. Ici, les sports de loisirs sont partout.

Un peu plus loin, nous apercevons le panneau « Brasserie de la Lie »*, une bière bio locale fabriquée à Saint-Rémy-sur-Orne. Un détour d’un petit kilomètre depuis la voie verte nous a permis de faire quelques emplettes. Il ne reste plus qu’à leur trouver une petite place dans les sacoches pour nos victuailles, à consommer, il va de soi, avec modération.

Un panorama exceptionnel

Le jalonnement nous emmène ensuite via des routes partagées au charmant village de Pont-d’Ouilly. On peut y déjeuner sur une guinguette, ou encore pratiquer des sports nautiques. Nous décidons de nous arrêter dans une épicerie proposant des produits du coin pour un pique-nique local.Nous continuons ensuite en direction de la Roche d’Oëtre, où nous ferons notre pause pour déguster les fromages achetés à Rouvrou, une commune à proximité. Après quelques efforts, c’est vrai, nous arrivons à ce sublime point de vue, effet WHAOU garanti ! Nous apprécions les aménagements réalisés ici qui nous permettent de déjeuner au sec.

Le long de la Vélofrancette, Roche d'Oëtre
La Roche d’Oëtre © C.Guibert / E.Guitton
Le long de la Vélofrancette
Le long de la Vélofrancette © C.Guibert

14 h 30 à notre montre : il est temps de reprendre la route, direction Flers. Nous traversons des villages ravissants, dont un qui retiendra particulièrement notre attention : La Carneille. Ce village en plein cœur de la Suisse normande a une architecture typique avec ses ruelles, son église, son lavoir. Tout ce qu’on adore ! On y croise un groupe de cyclistes venant de Mayenne, qui nous invite vivement à continuer notre périple sur La Vélo Francette. Ce sera pour un prochain séjour car le train nous attend. Nous sprintons dans les derniers kilomètres, et arrivons juste à temps pour prendre nos billets de train. 15 minutes plus tard, nous sommes dans le train, de retour chez nous, ravies de notre séjour, et imaginant déjà le prochain !

Nos coups de cœur :

  • Le passage sous le tunnel avant Thury-Harcourt
  • Le passage à vélo sur le Viaduc de Clécy
  • Le point de vue de la Roche d’Oëtre
  • Le village de La Carneille
  • La halte à la Brasserie de la Lie

Infos pratiques

Durée de notre circuit : 2 jours
Distance : 82 km
Départ : Gare de Caen
Arrivée : Gare de Flers

Tout savoir sur La Vélo Francette : www.normandie-tourisme.fr/actif/le-velo

Base nautique Thury Plein Air (possibilité de louer des vélos)
Hôtel le Relais de la Poste à Thury Harcourt
Epicerie du Coing (possibilité de louer des vélos)

Week-end sportif entre amis en Suisse normande

Week-end sportif entre amis en Suisse normande

Conseils avant une sortie à vélo

Conseils avant une sortie à vélo

  • Ajouter à une liste de favoris