En 911, un chef viking obtient du roi de Francie Occidentale un territoire pour lui et ses hommes, les « Hommes du Nord », qu’on appelle aussi les « Normands ». Ainsi va naître la Normandie. Mais alors, qui sont ces premiers Normands ?

Les Vikings : Explorateurs, négociants ou pirates ?

Qu’on les appelle Vikings ou Normands, ces explorateurs scandinaves sont avant tout des navigateurs hors pair. Ils viennent de Suède, de Norvège et du Danemark. Du VIIIème au XIème siècle, ils sillonnent les mers sur d’excellents bateaux, sûrs et maniables. Un animal sculpté, souvent un dragon, orne la proue de leurs navires, ce qui leur vaut aujourd’hui le nom de « Drakkar », qui signifie « Dragons » en suédois. Les Vikings naviguent d’abord pour faire du commerce. Céramique, fourrure, esclaves… leurs échanges sont florissants. Ils poussent d’ailleurs leurs expéditions bien loin de leurs terres natales. Ils naviguent ainsi jusqu’en Méditerranée, en Russie et vont jusqu’à découvrir le Groenland et l’Amérique du Nord. Mais le commerce n’est pas le seul moyen de s’enrichir. Et en 793, un premier raid a lieu dans le nord de l’Angleterre : le monastère de Lindisfarne est saccagé et pillé.

Vue sur le port de Carentan
Drakkar sur le port de Carentan © AdobeStock – M. Jucha

841, les Normands remontent la Seine

Au début du IXème siècle, les raids des Hommes du Nord se multiplient en Francie occidentale. Le royaume est faiblement défendu, sans flotte, et il possède de nombreux monastères. Ces derniers sont remplis de richesses et n’ont aucune protection militaire : une cible idéale. Les attaques sont furtives. Elles ont pour but d’emporter un maximum de richesses et de repartir au plus vite, avant que des forces armées ne se présentent. Cela donnera le mythe du guerrier viking invincible. Au fil des ans, les Normands s’enhardissent, et pénètrent de plus en plus profondément dans le Royaume, en remontant les fleuves. Ainsi en 841, une flotte viking remonte la Seine et pille Rouen et l’Abbaye de Jumièges, avant de repartir vers d’autres contrées.

911, un territoire pour les Hommes du Nord

A la fin du IXème siècle, les Hommes du Nord vont jusqu’à établir des campements de longue durée sur certains territoires. On peut se faire une idée de ces campements Vikings à travers les reconstitutions grandeur nature du parc historique d’Ornavik. Un certain Rollon, chef d’une bande de Vikings, s’installe aux abords de Rouen vers 876. Il en fait son camp de base pour les raids alentours : Saint-Lô, Bayeux, Paris… aucune ville n’est à l’abri. En 911, le roi Charles III « le simple » profite de la défaite de Rollon devant Chartres pour l’obliger à négocier un accord : le roi cèdera officiellement au chef viking le territoire qui entoure Rouen si celui-ci s’engage à défendre la Seine contre d’autres bandes de Vikings, se convertit au christianisme et épouse sa fille Gisèle. C’est le traité de Saint-Clair-sur-Epte. Rollon accepte, donnant ainsi naissance au territoire des Normands : la Normandie !

Cidre et dragon
Cidre et dragon © Stéphane Maurice
  • Ajouter à une liste de favoris