A voir, à faire à Caen

Idéalement située, à 2 heures de Paris et 10 minutes des plages, Caen, la Cité de Guillaume le Conquérant, est une métropole vivante et animée.

Lieux de visite à ne pas manquer

Le Mémorial de Caen : Après la visite des Plages du Débarquement, la visite du Mémorial de Caen, cité de l’histoire pour la Paix, s’impose. 6 juin 1944. Les troupes alliées débarquent sur les plages normandes à l’assaut d’une Europe occupée. Les milliers de croix qui se dressent dans les cimetières de la région racontent la violence des combats. Sur ce sol où résonnent encore les balles fut inauguré en 1988 le Mémorial de Caen. Conçu en commémoration de la Bataille de Normandie, ce musée se veut avant tout un centre culturel international dédié à l’histoire du XXe siècle et à la paix. Les salles sont superbement présentées grâce à des mises en scène modernes qui font la part belle aux films. Celui consacré au Jour J est passionnant parce qu’il permet, sur écran géant, de suivre le Débarquement simultanément. L’image est divisée en deux, du point de vue allié et du point de vue allemand. La galerie des Prix Nobel de la Paix célèbre tous les lauréats de cette récompense depuis sa création.

Ce musée se veut avant tout un centre culturel international dédié à l’histoire du XXe siècle et à la paix.

Le quartier du « Vaugueux » : Quartier pittoresque où vécut la famille d’Edith Piaf. Une pléiade de restaurants offrant une cuisine typique et traditionnelle vous y attend dans une ambiance conviviale à souhait.

L’hôtel d’Escoville : Siège de l’Office de Tourisme, cet hôtel particulier est l’un des plus typiques de la première renaissance à Caen.

L’Eglise Saint-Pierre : Cette église paroissiale frappe par le luxe de son ornementation. Élevée au XIIème siècle, elle fut terminée au XVIème siècle dans le style renaissance.

Le jardin des plantes : En plein coeur de la ville, le Jardin des Plantes doit son originalité à Gallard de la Ducquerie, Professeur de la faculté de médecine de Caen, qui en 1689 achète un jardin et le remplit de plantes rares. Aujourd’hui espace de jeux et de détente, il permet de découvrir plus de 2000 espèces différentes.

L’héritage de Guillaume le Conquérant

L’Abbaye aux Dames : Edifiée entre 1060 et 1080 par la Reine Mathilde, cette Abbaye constitue le pendant de l’Abbaye aux Hommes. L’Église de la Trinité élevée au XIème siècle et remaniée au XIIème siècle représente un bel exemple d’art roman. On y remarque notamment la superbe crypte dont les voûtes d’arrêtes reposent sur 16 colonnes serrées. La Reine Mathilde repose dans le coeur de l’église.

L’église de la trinité représente un bel exemple d’art roman.« 

Caen, abbaye aux dames, cour

L’ Abbaye aux hommes : Pour se réconcilier avec le Vatican qui lui reprochait d’avoir épousé la princesse de Flandre, sa lointaine cousine, Guillaume le Conquérant entreprend en 1066 la construction de l’Abbaye aux Hommes. Commencée dans le style roman, elle est achevée au XIIIème siècle dans le style gothique. Elle abrite le tombeau du Duc-Roi. Ce remarquable chef-d’oeuvre d’architecture frappe par l’élégance de ses lignes mêlant l’esthétique romane, l’élan gothique et la majesté classique des logis conventuels.

Le château : Il fut construit par Guillaume le Conquérant. Il fut endommagé par les bombardements de 1944 et restauré après-guerre. Il abrite aujourd’hui le Musée des Beaux-Arts de Caen et le Musée de Normandie, la salle de l’Échiquier et l’église Saint-Georges.

Les lieux à visiter absolument

  • L’Abbaye aux Dames
  • l’Abbaye aux Hommes
  • Le Château
© Stéphane Maurice

A voir, a faire autour de caen

Infos pratiques

Office de Tourisme et des Congrès de Caen la mer – Normandie
12 Place Saint-Pierre – 14000 Caen
caenlamer-tourisme.fr