• Ajouter à une liste de favoris

Idéalement située, à 2 heures de Paris et 10 minutes des plages, Caen, la cité de Guillaume le Conquérant, est une métropole vivante et animée.

Une histoire, quelle histoire !

L’âme de la ville, riche de ses 1000 ans d’histoire, se niche dans les quartiers anciens du centre ville. Née d’une île fortifiée par les Normands au confluent de l’Orne et de l’Odon, Caen était la ville préférée de Guillaume le Conquérant qui y fit construire un château et deux abbayes : l’Abbaye aux Hommes et l’Abbaye aux Dames. Après la conquête de la Normandie en 1204 par Philippe Auguste, les Anglais assiégèrent Caen en 1346 et 1417 et y restèrent jusqu’en 1450.

Au pied du château de Caen
Au pied du château de Caen © Coraline et Léo

Mais il ne faut pas oublier l’histoire plus récente… La Cité de Guillaume le Conquérant a payé un lourd tribu lors la Seconde guerre mondiale. Elle fut libérée le 9 juillet 1944. La Bataille de Caenaura duré 2 mois. Caen sera reconstruite autour des monuments sauvegardés qui seront restaurés. La ville est labellisée Patrimoine de la Reconstruction en Normandie.

La « ville verte » offre aujourd’hui un aspect très accueillant avec ses maisons construites en pierre de Caen, ses monuments anciens et ses réalisations modernes :

  • Jardin des Plantes  : 2 000 espèces botaniques rares 
  • Prairie et hippodrome : 90 ha de verdure avec réserve ornithologique 
  • Jardins des Simples  : plantes aromatiques, médicinales et potager dans l’enceinte du Château médiéval 
  • Berges de l’Orne : 5 km de sentiers pour vous promener 
  • Parc de la Colline aux oiseaux  : jardin paysagé de 17 ha (labyrinthe, fontaines, parc animalier, espaces de jeu et roseraie riche de 570 variétés)
  • Parc Michel d’Ornano, jardin à la française de l’Abbaye aux Dames 
  • 4 cimetières dormants : St-Pierre, 4 Nations, St-Nicolas, St-Jean, et le cimetière protestant de l’université 
Colline aux oiseaux
Colline aux oiseaux © Coraline et Léo

Caen se distingue aussi par son port de plaisance en plein centre-ville. On y accède depuis Ouistreham par le canal de l’Orne (compter 1 h 30 de traversée). Le bassin se prête particulièrement à l’apprentissage de la navigation.

La spécialité locale

Comment parler de gastronomie normande sans évoquer les fameuses tripes à la mode de Caen ? Recette mise au point au XIe siècle par le cuisinier personnel de Guillaume le Conquérant, elle perdure encore aujourd’hui. Cuisinée dans un plat sur mesure : la tripière, la recette mêle estomac et pied de bœuf. Ne vous fiez pas à ces ingrédients qui pourraient dissuader aux premiers abords, car le plat est reconnu pour ses saveurs et continue de charmer les foules.

Comment venir à Caen ?

– En train : La gare de Caen se situe à environ 2 h 15 de la gare de Paris Saint-Lazare. Depuis la sortie ‘Rives de l’Orne’ de la gare, il faut seulement 15 minutes à pied pour rejoindre le centre-ville.

– En ferry : Des allers-retours quotidiens sont proposés entre Portsmouth et Ouistreham. La liaison Caen – Ouistreham peut se faire en bus (ligne 12, 12 express et « gare maritime express »).

– En avion : L’aéroport de Caen-Carpiquet accueille des vols réguliers en provenance de la moitié Sud de la France.

– Des bus longues distances proposent des trajets entre Caen et plusieurs grandes villes de France (y compris Paris).

JOURS DE MARCHÉ À CAEN

Les marchés les plus emblématiques de Caen sont celui de la Place Saint Sauveur le vendredi, et le marché Saint-Pierre le dimanche autour du Port de plaisance.

NOS Idées de week-ends à caen sans voiture

A ne pas manquer

A voir, à faire à Caen : Les lieux à ne pas manquer

Site internet de l’Office de Tourisme

Site internet du Mémorial de Caen

La météo à Caen

Tous les incontournables de Normandie

Sur place, découvrez et partagez les secrets des locaux sur secrets-normands.com