• Ajouter à une liste de favoris

Son dernier album Civilisation, sorti fin 2021, bat des records de vente. Et nous en sommes fiers, Orelsan est normand et il aime la Normandie ! On s’est dit que parler de lui avait du sens et ça pourrait vous donner envie de venir en pèlerinage sur les pas de l’artiste. Allez, on vous raconte son histoire !

Aurélien Cotentin alias Orelsan

C’est un Caennais… Alors oui et non. Il est originaire de l’Orne et plus précisément de la cité ducale d’Alençon. Il arrive adolescent à Caen, la cité de Guillaume et de Mathilde, qui deviendra sa ville de cœur.

Jeune, il écoute du rock et du métal puis s’imprègne progressivement de la culture rap française et internationale. Il intègre l’EM Normandie, l’École de Management de Normandie, avant de se rendre aux États-Unis pour une année d’étude. De retour en Normandie, il enchaîne les petits boulots et « galère » pour se faire une place sur la scène hip-hop et rap.  

On apprend également dans la série documentaire qui lui est consacrée sur Prime Video (« Montre jamais ça à personne »), que le jeune Aurélien, avant de devenir Orelsan, était veilleur de nuit à l’Hôtel des Quatrans près du château. C’est durant ces longues heures qu’il écrit les textes de son premier album. Il habite le quartier Venoix. Il y côtoie Gringe, Ablaye et Skread, ses acolytes de toujours.

Dans son dernier album, il raconte également les fins de soirée caennaises avec ses passages au fastfood Délices Magic Beau Gosse, l’incontournable adresse des noctambules et des amateurs de Kebab située face à la Tour Leroy et au port de plaisance.

Sur les pas de l’artiste

Romain Desclos, guide-conférencier, organise des visites intitulées « Caen à la sauce Orelsan », une sorte de pèlerinage sur les pas de l’artiste. Il passe par exemple devant le bar Au chef raide, dans le quartier du Vaugueux ou encore devant la fresque réalisé par Solice et Horss sur la Presqu’île. Il parle également de la collaboration entre l’emblématique marque Saint James et celle du chanteur AVNIER.

En 2011, avec l’album Le chant des sirènes et son morceau La Terre est ronde, il connaît un énorme succès. Dans le clip, il met en avant l’un de ses concerts donnés au Cargö le 13 décembre 2011, l’une des salles emblématiques de la scène musicale caennaise. Ouvert en 2007, Le Cargö propose une programmation éclectique avec des artistes locaux comme internationaux, indépendants et novateurs. Caen rayonne aussi avec ses rendez-vous musicaux comme Les Boréales ou encore Nördik Impakt.

Son dernier album Civilisation : une invitation à découvrir la Normandie

Sorti en 2021, l’album, produit par son ami et producteur Skread, un autre Normand, cartonne ! Les éditions limitées s’arrachent. Et la tournée affiche rapidement complet. Dans sa chanson Seul avec du monde autour ou dans le clip de la chanson Jour Meilleur, Orelsan évoque à plusieurs moments son attachement et son installation en Normandie.


« Mais je viens de prendre une maison près d’Caen où ma famille passe les dimanches… »


Dans ce clip, on aperçoit notamment le Mémorial britannique de Ver-sur-Mer, récemment construit en hommage aux soldats britannique tombés le 6 juin 1944 et pendant la Bataille de Normandie. Il fait aussi référence à Port-en-Bessin. Le chanteur monte à bord d’un chalutier pendant la saison de pêche de la coquille Saint-Jacques. D’ailleurs, assister à un retour de pêche à Port-en-Bessin est quelque chose d’unique à vivre !


« Je rejoins mon père au stade, on prend deux buts on prend deux bières. J’rentre chez moi j’allume FIFA, j’reprends Malherbe, j’continue d’perdre, ouais… »


Il foule aussi la pelouse du Stade Malherbe de Caen, pensionnaire de la Ligue 2 de football. Les rencontres de « Malherbe » rythment les week-ends du côté de Venoix en attirant des milliers de passionnés de ballon rond venant de toute la Normandie. Ici, l’ambiance est festive et familiale ! 

Stade Malherbe de Caen © Antoine Finel

Où croiser Orelsan en Normandie en 2022 ?

Sa tournée débute en Normandie au Zénith de Caen le 22 février 2022 avec un second passage le 28 avril. Il sera à Rouen la veille le 27 avril.

Il participera à quelques festivals normands comme Beauregard à Caen le samedi 9 juillet ou encore Art Sonic le vendredi 22 juillet, festival qui fêtera ses 25 ans, à Briouze ans l’Orne.

Réservez vos places !

Infos pratiques

Visites guidées ‘Caen à la sauce Orelsan‘ avec Romain Desclos, guide-conférencier.

A partir de 7 € par personne. Gratuit pour les moins de 12 ans.

Réservation au 06 23 46 50 84

Normandie-visites.com