Matthieu Tordeur, premier Français à rallier le pôle Sud à ski, en solitaire et sans ravitaillement, est revenu sur les terres de son enfance pour faire le tour de la Normandie à vélo. L’aventurier a parcouru près de 1000 km le long de 3 grands itinéraires cyclables : la Seine à vélo, la Vélomaritime et la Véloscénie. Un défi sportif auquel se sont greffées visites et rencontres autour du patrimoine et du savoir-faire normand.

Plongez dans l’aventure à vélo de Matthieu Tordeur en Normandie avec un film en immersion de 20 minutes.

Matthieu Tordeur, profession aventurier

Matthieu Tordeur est né et a grandi à Rouen, en Normandie. C’est ici que tout a commencé. Que le jeune scout, lecteur assidu des aventures de Tintin, fasciné par la nature et par le monde qui l’entoure, a trouvé sa voie. L’esprit rêveur, oui, mais déterminé et ambitieux, Matthieu Tordeur est devenu en moins de dix ans un aventurier et conférencier reconnu, membre de la Société des explorateurs français. « Ma première aventure ? La traversée de l’Europe à vélo juste après mon Bac. J’ai roulé jusqu’à la Turquie. Et puis, au fil de mes études, j’ai continué à monter d’autres projets sur mon temps libre », raconte-t-il. Parmi ses échappées belles : un tour du monde en 4L, des marathons, des ascensions, et des expéditions polaires. En 2019, Matthieu Tordeur devient le plus jeune explorateur au monde et le premier Français à rallier le pôle Sud à ski, en solitaire et sans ravitaillement.

Si l’aventure est son métier, et l’emmène aux quatre coins du monde, sa Normandie natale n’est jamais loin. Sportif infatigable, il enfourche régulièrement son vélo. De Paris à Rouen. Ou de Rouen à la côte. Alors, lorsque Normandie Tourisme lui propose une aventure à vélo de près de 1000 km dans la région, Matthieu Tordeur n’hésite pas un seul instant.

Devant le Vieux-Bassin d'Honfleur
Devant le Vieux bassin d’Honfleur © Thomas Le Floc’H

La Normandie à vélo

L’aventure commence un matin d’été, à la gare de Vernon-Giverny, dans l’Eure. Le point de départ de 9 jours de vélo, le long de 3 grands itinéraires cyclables normands : La Seine à vélo, La Vélomaritime et La Véloscénie. Accompagné d’une équipe de tournage, voilà le Normand parti pour une aventure qui le mènera au cœur des 5 départements : des boucles de la Seine à la Côte Fleurie, des Plages du Débarquement aux Marais du Cotentin et du Bessin, du Mont-Saint-Michel aux collines du Perche. Avec comme point final la gare de Condé-sur-Huisne, direction Paris, pour boucler la boucle.

Le parcours :

Jour 1 La Seine à vélo : Vernon -> Giverny -> Les Andelys -> Poses -> Rouen
Jour 2 La Seine à vélo : Rouen -> La Bouille -> Jumièges -> Vieux-Port -> Le Marais-Vernier
Jour 3 La Seine à vélo / La Vélomaritime : Le Marais-Vernier -> Honfleur -> Trouville-sur-Mer -> Deauville -> Houlgate -> Cabourg (possibilité de poursuivre la Seine à vélo jusqu’au Havre)
Jour 4 La Vélomaritime : Cabourg -> Ouistreham -> Arromanches-les-Bains -> Longues-sur-Mer -> Bayeux
Jour 5 La Vélomaritime : Bayeux -> Port-en-Bessin -> Saint-Laurent-sur-Mer -> Grandcamp-Maisy -> Isigny-sur-Mer -> Carentan-les-Marais
Jour 6 La Vélomaritime : Carentan-les-Marais -> La-Haye-du-Puits -> détour par Coutances et Granville -> Avranches
Jour 7 La Velomaritime / La Véloscénie : Avranches -> Le Mont-Saint-Michel -> Ducey-les-Chéris
Jour 8 La Véloscénie : Ducey-les-Chéris -> Mortain -> Domfront-en-Poiraie -> Bagnoles de l’Orne Normandie
Jour 9 La Véloscénie : Bagnoles de l’Orne Normandie -> Carrouges -> Alençon -> Mortagne-au-Perche -> Condé-sur-Huisne

Le parcours de Matthieu Tordeur à vélo
Le parcours de Matthieu Tordeur à vélo © M-A Thierry / B. Bertin

Cette aventure est sportive, mais pas seulement. Sur sa route, le Normand visite des lieux phares du patrimoine : châteaux, abbayes, jardins, espaces naturels, etc. Il admire les jardins de Giverny, terre impressionniste, emprunte le bac sur la Seine, passe par le marché aux poissons de Trouville, troque son vélo pour un fat bike sur la plage d’Omaha Beach, teste une sortie en barque électrique dans le Parc naturel régional des marais du Cotentin et du Bessin. Il va aussi et surtout à la rencontre de professionnels reconnus pour leur savoir-faire. Parmi eux, l’équipe de la brasserie Ragnar à Rouen, Christelle Quemin, productrice de fraises à Jumièges, Jean-Baptiste Aulombard de la cidrerie Hérout dans la Manche, ou encore Franck Quinton, chef étoilé à Bagnoles de l’Orne, avec qui il concocte une émulsion de camembert. « Des gens passionnés et passionnants qui jouent la carte du local. C’était vraiment chouette d’entrer dans leur univers et de partager du temps avec eux », souligne le Normand. L’aventurier croise en chemin de nombreux cyclistes, en itinérance ou bien de sortie pour quelques kilomètres. Il fait étape chaque soir dans des hébergements labellisés Accueil Vélo. « J’ai vu les paysages se transformer au fil des kilomètres. Je suis passé dans des endroits particulièrement sauvages, dans des lieux historiques… dans ce que la Normandie a de meilleur », raconte-t-il.

Le dépaysement à portée de main

Sur son vélo de route, Matthieu Tordeur parcourt une centaine de kilomètres par jour. « J’avais les tracés des trois itinéraires sur mon boîtier GPS. C’est toujours pratique, mais à vrai dire, tout était très bien balisé », ajoute-t-il. Voies vertes, pistes aménagées et voies partagées se succèdent sur des sections accessibles tantôt aux familles, tantôt aux cyclistes plus aguerris.

Ses coups de cœur ? Les villages du Marais-Vernier et de Vieux-Port, en bord de Seine, « un coin très joli et paisible, où l’on se verrait bien passer un week-end », souligne le Normand. Les nombreux points de vue de la Vélomaritime ; Le Mont-Saint-Michel et sa baie, mythiques, bien sûr ; mais aussi les forêts de l’Orne et le charme de Mortagne-au-Perche. « J’ai pu profiter de la région, m’imprégner des paysages et mettre le pied à terre pour faire des rencontres. L’équilibre parfait. Voyager à vélo permet de se reconnecter à la nature, de se déplacer plus lentement, c’est clairement dans l’air du temps », résume-t-il avant de conclure :
«
ce que je retiens, c’est qu’il n’y a pas besoin de voyager très loin pour vivre des aventures, pour ressentir un sentiment d’intensité ou de dépaysement…»

Matthieu à vélo, le podcast

Le Vélo en Normandie

Le vélo en Normandie, ce sont plus de 1600 km de véloroutes dont 700 km aménagés en voies vertes et 6 grands itinéraires cyclables : la Seine à vélo, la Vélomaritime, la Véloscénie, l’Avenue Verte London Paris, la Vélo Francette et l’itinéraire des Plages du Débarquement au Mont-Saint-Michel. A découvrir le temps d’une journée, d’un week-end ou d’un séjour en solo, en famille ou entre amis.

Devant Château-Gaillard
Château-Gaillard aux Andelys © M-A Thierry

  • Ajouter à une liste de favoris